Tout ce que vous devez savoir sur les allergies au poisson et aux fruits de mer chez les enfants

Les cliniques

Accueil> Consultations> Médecin pour enfants> Tout ce que vous devez savoir sur les allergies au poisson et aux fruits de mer chez les enfants

Les rapports statistiques montrent une augmentation annuelle de 18% des cas de maladies allergiques.

En Russie, une moyenne de 30% de la population connaît les allergies et le nombre d'appels d'ambulance causés par des allergies alimentaires dépasse 30 000 par an.

Le poisson et les fruits de mer sont parmi les huit aliments les plus allergènes. La réaction à ces produits se traduit par des symptômes extrêmement désagréables..

Les allergies aux poissons surviennent chez 1 personne sur 250. Selon les chercheurs, 40% des patients ont une réaction aux protéines de poisson.

La protéine - parvalbumine se trouve en grande quantité dans de nombreuses espèces de poissons, à la fois dans les habitats fluviaux et marins. Il convient de noter que même une température de cuisson élevée ne peut pas abaisser la concentration de cette protéine..

Traduit du grec, allergie signifie «un autre effet». Le système immunitaire protège le corps contre les virus, les bactéries et les toxines. Cependant, dans le cas des allergènes, la protection fonctionne également sur les substances inoffensives, les percevant comme étrangères. En d'autres termes, le corps réagit à une protéine étrangère - l'antigène (dans ce cas, la protéine «poisson» de la nourriture), et le neutralise, formant des anticorps (tout comme lorsqu'il entre en contact avec un pathogène infectieux). Dans le tissu musculaire des poissons, les scientifiques ont isolé la protéine de liaison au calcium - la parvalbumine, qui est le principal agent causal des allergies. Une fois que l'antigène pénètre dans l'organisme, il se produit avec un anticorps IgE (immunoglobuline). Les anticorps sont ensuite attachés aux mastocytes du tissu conjonctif. À leur tour, ils sécrètent de l'histamine. Après la libération d'histamine, une personne ressent une sensation de brûlure, des démangeaisons, de la fièvre, une toux ou un écoulement nasal, etc. C'est le mécanisme par lequel un processus allergique se produit.

Il a été établi que les anticorps IgE sont multi-types et divers. Chacun d'eux est associé à un allergène spécifique. Cela explique la diversité des agents allergiques..

Il a été prouvé que les crustacés (homards, crabes, crevettes, écrevisses) et les mollusques (moules, pétoncles, huîtres) sont les agents causaux les plus courants des réactions allergiques chez les adultes et les enfants. Le risque de développer des réactions allergiques croisées entre les crustacés et les mollusques est très élevé.

Le thon est appelé parmi les poissons marins les plus allergènes, bien qu'aucune protéine musculaire, la parvalbumine, ne se trouve dans sa pulpe, qui est un médiateur de réactions atypiques. En revanche, le thon appartient aux grands prédateurs. À savoir, les poissons prédateurs accumulent une grande quantité de mercure dans les tissus, ce qui conduit au développement d'une réaction allergique lorsqu'ils sont consommés. Pour cette raison, parmi les espèces de poissons allergènes, il y a comme: thon, morue safran, gros merlu, saumon rose, goberge, nelma, béluga, anguille, poisson-chat.

Les allergènes les plus courants incluent: huile de poisson, moules, saveur de poisson, caviar de poisson, surimi, fruits de mer, crevettes, anchois, sashimi, tempura, sushi.

Poissons moins allergisants: maquereau, hareng, sardines.

Puisque les gens ont pollué les rivières plus tôt, les poissons de rivière sont les plus toxiques (par exemple, le poisson-chat, l'anguille). Les tissus absorbent les pesticides, les métaux lourds, les toxines, augmentant le risque de réaction allergique. Par conséquent, en comparant les poissons de mer et de rivière, vous devriez privilégier le premier.

Le caviar rouge et noir est un produit hypercalorique et riche en minéraux. Cependant, l'ajout de conservateurs et de chlorure de sodium réduit considérablement l'utilité du caviar. Pour la même raison, les bâtonnets de crabe sont également menacés, dans la production desquels un grand nombre d'additifs alimentaires artificiels sont utilisés..

Une personne allergique peut déterminer indépendamment le type de poisson indésirable, observer l'apparition des symptômes, le développement de la maladie, connaître l'hérédité.

Les allergies aux poissons surviennent tout au long de la vie. Mais la bonne nouvelle est le fait que chaque personne a une intolérance individuelle à un antigène particulier. Si une réaction désagréable se produit avec le saumon fumé, alors peut-être que le corps percevra favorablement l'huile de hareng ou de poisson.

Causes d'une réaction allergique au poisson

  1. La parvalbumine se trouve dans presque tous les poissons sauf le thon. C'est cette protéine qui est le plus souvent perçue par le système immunitaire comme étrangère, comme nous l'avons dit précédemment. Il n'est pas éliminé par traitement thermique et congélation. Une quantité minimale d'antigène peut provoquer une réaction du système immunitaire..
  2. Une allergie aux plats de poisson et aux fruits de mer est associée non seulement à la présence d'une protéine spécifique en eux. Ayant pollué les réservoirs avec des pesticides, des engrais, des déchets industriels, une personne a également nui à sa santé. Les substances toxiques sont absorbées dans les tissus du poisson, qui sont ensuite mis en vente et sur la table. En vente il y a un poisson de mer élevé en pépinière. Pour maintenir sa santé, des antibiotiques et des stimulants de croissance chimiques sont ajoutés à la nourriture et à l'eau. Les substances empoisonnantes sont absorbées par la peau du poisson et y restent. Cela affecte négativement la pureté du produit et peut entraîner une violente réaction protectrice du corps lors de sa consommation..
  3. Avec le stockage à long terme des poissons marins, des micro-organismes s'y développent, qui forment la scombrotoxine. La scombrotoxine résiste aux températures élevées, au salage et au tabac. Une fois dans le corps, il provoque la libération d'histamine, provoquant le développement d'allergies.
  4. Les parasites vivant dans le tube digestif des poissons ne perdent pas leurs propriétés allergisantes même après un traitement thermique du produit.

Même le poisson de haute qualité est recommandé de ne pas être consommé plus d'une fois par semaine.

L'utilisation quotidienne de poisson, quelle que soit la méthode de préparation, conduit à un déséquilibre du tractus gastro-intestinal et peut s'accompagner de réactions allergiques. La présence de conservateurs et de colorants dans le caviar, le poisson fumé et le poisson mariné entraîne leur rejet par l'organisme et augmente la probabilité de développer une réaction atypique à ces produits.

Moyens d'exposition aux antigènes: nourriture - en mangeant du poisson et des fruits de mer dans les aliments; contact - pendant le contact tactile avec le poisson pendant sa transformation; respiratoire - par les voies respiratoires, par exemple, dans la pièce où un plat de poisson est préparé.

Il est important de se rappeler que la cuisson du poisson de quelque manière que ce soit: la friture, le ragoût, la cuisson, l'ébullition et autres, ne protégera pas une personne souffrant d'allergies de la réaction inévitable du corps, car même les fumées et l'odeur sont dangereuses dans de telles circonstances!

Les symptômes d'allergies en contact avec des produits à base de poisson sont généralement similaires à tous les autres types d'allergies alimentaires..

  • Souvent, lors de la première prise d'une petite quantité d'allergène, de légers picotements apparaissent sur les muqueuses de la bouche, du palais.
  • Apparition de vomissements.
  • Éruption cutanée, démangeaisons et rougeur du corps.
  • Urticaire.
  • Dans certains cas, l'apparition de cloques dans le dos, l'abdomen, le cou, les hanches.
  • Avec un développement sévère, un œdème de Quincke peut se développer, ce qui constitue une menace directe pour la vie du patient..
  • Une toux sèche est possible, qui avec complication peut se transformer en asthmatique.
  • Il est nécessaire de faire attention à la possibilité d'une réaction anaphylactique (choc) chez un enfant dont les symptômes se manifestent sous la forme d'une baisse soudaine de la pression artérielle (pression artérielle). Cette situation nécessite une intervention médicale d'urgence..

Si vous ressentez l'un des symptômes ci-dessus ou toute autre réaction du corps, consultez immédiatement un médecin! Seul un médecin est en mesure d'établir la véritable cause et de déterminer si la réaction est provoquée par une allergie au poisson, et prescrira également un traitement approprié dans un cas particulier.!

Traitement des maladies

Régime pour les allergies. La chose la plus importante dans l'alimentation est d'éliminer l'allergène. Si le produit provoque une réaction indésirable, son utilisation doit être différée pour une période de deux mois à deux ans. Après une pause, le produit est introduit avec précaution, en petites portions, avec observation de la réaction du corps. Les experts ne recommandent pas d'utiliser le produit si une réaction se produit lors d'une administration répétée - afin d'éviter le développement d'allergies chroniques.

Vous devrez également renoncer aux produits qui déclenchent la libération d'histamine. Il s'agit notamment de la saucisse fumée; de l'alcool; fromage; plats de poisson, y compris petits pains et sushis; chou salé; Chocolat.

Les antihistaminiques sont conçus pour réduire la quantité d'histamine ou pour la neutraliser lorsqu'elle est déjà active. Les médicaments sont utilisés pour prévenir ou éliminer les symptômes de tout type d'allergie (respiratoire, alimentaire, de contact). Quatre générations d'antihistaminiques ont maintenant été développées. N'oubliez pas que seul un spécialiste peut déterminer comment et combien consommer des médicaments afin de ne pas nuire au corps.

Les corticostéroïdes sont de puissants anti-inflammatoires. Dans les réactions allergiques graves au poisson et aux fruits de mer, des stéroïdes topiques (locaux) sont utilisés pour traiter les manifestations cutanées. Par exemple, pommade à l'hydrocortisone, pommade à la prednisolone, Elokom, Lokoid, Advantan, Celestoderm, Flucinar (gel de fluocinolone), etc..

Les vaporisations nasales (antiallergiques) ont un effet local et le risque d'effets secondaires est très faible. Les médicaments les plus courants comprennent: Vibrocil, Cromohexal, Nasobek, Avamis, etc..

Absorbants. Si une réaction allergique du système digestif est observée, le lavage gastrique et le lavement deviennent un élément du traitement. Dans les cas où ces procédures ne sont pas disponibles, des sorbants sont utilisés. Les absorbants aident à éliminer les allergènes et les toxines du corps le plus rapidement possible. Les représentants les plus célèbres de ce groupe de médicaments: Enterosgel, polysorb, smecta, charbon actif, etc. Les absorbants sont prescrits aux enfants pour soulager une attaque allergique aiguë. Les principales contre-indications à leur utilisation sont les lésions ulcéreuses du tractus gastro-intestinal et la constipation. Les sorbants sont utilisés en thérapie complexe et uniquement selon les directives d'un médecin.

Fonds supplémentaires. De bons résultats dans le traitement des allergies ont été montrés par les préparations de calcium (chlorure de calcium et gluconate de calcium). Ils sont utilisés pour reconstituer le calcium dans le corps, renforcer les parois vasculaires, ce qui réduit leur perméabilité. En d'autres termes, il est plus difficile pour un allergène de pénétrer dans le sang.

Dans les manifestations aiguës graves d'une réaction allergique (choc anaphylactique, œdème de Quincke, urticaire généralisée), une injection d'adrénaline, de prednisone doit être administrée.

L'évolution de la maladie chez les enfants

Il est difficile pour une mère d'imaginer un menu pour bébé sans la présence de poisson, car il contient en grande quantité les oligo-éléments les plus importants: phosphore, iode, calcium, fer, etc., qui sont nécessaires à la structure des tissus et des os d'un corps en croissance. Si un enfant a déjà remarqué une autre réaction allergique, avant d'introduire des composants de poisson dans l'alimentation, ce processus doit être coordonné avec un spécialiste. Les médecins recommandent de commencer l'introduction du poisson dans l'alimentation du bébé de 8 à 10 mois. Lors de la première tétée, en utilisant du poisson, il doit être combiné avec de la purée de pommes de terre et organiser une réception le matin, de sorte que la nuit, le poisson ait complètement assimilé.

En raison de l'immaturité du tractus gastro-intestinal, les enfants sont particulièrement vulnérables à divers allergènes et toxines. En règle générale, une réaction allergique apparaît instantanément ou au cours des 1 à 2 premières heures sous forme de vomissements, de diarrhée, d'enflure, de cloques sur le visage et les mains. Dans ce cas, l'enfant doit appeler une équipe médicale d'urgence. Par la suite, il est recommandé d'abandonner complètement tous les fruits de mer. La vitamine D, les acides gras sont introduits artificiellement.

Si une allergie au poisson chez le bébé se manifeste néanmoins, abandonnez immédiatement les tentatives de redonner du poisson, car le corps rejette les composants contenus dans le poisson et provoque des allergies, ne passe pas avec l'âge. De telles expériences peuvent conduire à une manifestation grave de symptômes et de complications, car le système immunitaire de l'enfant n'est pas encore formé.

Chez les enfants, les symptômes de la maladie peuvent apparaître même avec des particules microscopiques résiduelles de poisson. Très souvent, avec les allergies aux poissons, il y a une réaction accrue aux aliments pour poissons. Cependant, après 7 à 8 ans, le corps de l'enfant est prêt à se reconstruire. Devrait offrir à l'enfant du poisson à nouveau.

Dans le cas où l'allergie au poisson est confirmée, il est important de contrôler la composition des plats. Surtout lorsque vous visitez des cantines publiques, des restaurants, des cafés. De plus, vous devez choisir soigneusement les fruits de mer, le poisson, les conserves dans les hypermarchés, car il peut y avoir des arômes de poisson, de l'inosine disodique, de l'alginate et d'autres allergènes.

Le poisson est un produit naturel des plus précieux, qui comprend un énorme complexe de vitamines. Si vous n'êtes pas prêt à refuser complètement de manger du poisson, il est important d'identifier les types de poissons qui sont allergènes pour vous et de ne pas les consommer à l'avenir tout au long de votre vie. Cela ne peut se faire qu'à travers une série d'échantillons précis sous la supervision de spécialistes..

Pour éviter la réapparition de réactions allergiques, il est nécessaire.

  • Suivre strictement un régime.
  • Évitez tout contact tactile avec les produits de la pêche. Porter des gants et un respirateur lors de la coupe et de la cuisson..
  • Respectez l'hygiène de la vaisselle et des maisons. Les scientifiques ont établi une réaction allergique croisée aux crustacés et aux acariens.
  • Surveillez la qualité des filtres de purification de l'air.
  • Préférez un style de vie actif.
  • Afin de prévenir les réactions allergiques graves au poisson et aux fruits de mer, le médecin traitant peut prescrire l'utilisation d'antihistaminiques des dernières générations avant de manger un plat inconnu..
  • Prenez le contrôle personnel du menu qui vous est proposé, à vous et à vos enfants, lors d'une fête, dans un café ou un restaurant. L'essentiel est que dans la composition et les techniques de cuisson ne sont pas utilisées: caviar rouge ou noir, anchois, crevettes, arômes de poisson, huile de poisson. Évitez les sushis, sashimis, surimi, tempura, ainsi que les sauces, boulettes de viande et soupes contenant du poisson. Lisez la liste des ingrédients sur l'emballage de tous les produits que vous achetez, car certains d'entre eux peuvent contenir des contre-indications pour ceux qui souffrent d'allergies aux poissons, l'agar, l'inosine disodique, l'alginate, l'arôme de poisson.
  • Laver la vaisselle à fond, il est recommandé de faire bouillir, surtout si auparavant, il a préparé des plats de poisson. Étant donné que la protéine parvalbumine est très résistante, la réaction du corps peut se produire même à partir de la plus petite dose.

Comment est une allergie au poisson et aux fruits de mer

La principale cause d'allergies au poisson dans la plupart des cas est une protéine spécifique - la parvalbumine. La particularité de cette substance est qu'elle ne s'effondre pas sous l'influence des températures élevées..

Une maladie allergique peut également être causée par:

  • additifs alimentaires artificiels, conservateurs, exhausteurs de goût, ainsi que des colorants ajoutés pour améliorer la couleur du produit (provoquer une allergie au poisson rouge);
  • la présence dans le poisson de parasites résistants au traitement thermique;
  • la faible qualité du poisson et des fruits de mer en raison de leur culture dans des plans d'eau contaminés, ainsi que de l'utilisation de stimulants de croissance pendant l'alimentation;
  • non-respect des technologies de traitement et de stockage du poisson; utilisation de fumée liquide pour fumer.

Il convient de noter que l'allergie au poisson est une maladie qui peut être héréditaire: si l'un des parents en est atteint, il est fort probable que l'enfant en héritera.

Réaction aux fruits de mer

Non seulement les poissons de mer, mais aussi les poissons de rivière peuvent être l'allergène le plus puissant. À son tour, une allergie aux fruits de mer se caractérise par une sensibilité accrue aux crustacés: écrevisses, crabes, homards et crevettes. La réaction aux moules et aux huîtres est moins courante. Le plus souvent, une pseudo-allergie ou un empoisonnement se manifeste. Les allergies aux calmars se produisent en raison de leur teneur élevée en protéines. Des réactions peuvent se développer même avec une petite quantité d'antigène (par exemple, à partir d'aliments cuits dans de l'huile de poisson préalablement frit).

Quel poisson est non allergène

Le merlu, la morue et le hareng sont les représentants les moins allergènes. La plupart des gens réagissent à une espèce et manger d'autres ne provoque aucun inconfort..

Pour les petits enfants, à partir de l'âge de 9 mois, vous pouvez introduire progressivement des produits à base de poisson dans le régime alimentaire en petites portions, mais à condition que l'enfant ne souffre pas d'allergies alimentaires et n'ait pas de réactions négatives aux autres produits (voir «Les allergies alimentaires chez les enfants: raisons à cela»). occurrences et manifestations possibles »). Vous devez commencer par des variétés faibles en gras. Si une réaction négative se produit même avec de petites portions, excluez-la du régime. Plus près des années scolaires, vous pouvez à nouveau essayer d'introduire des plats de poisson - souvent les enfants dépassent leur sensibilité à certains irritants.

Comme indiqué ci-dessus, le poisson et les fruits de mer figurent sur la liste des allergènes les plus puissants. Il vaut mieux s'abstenir de leur utilisation pendant la grossesse et nourrir le bébé.

Important! Lorsque des symptômes de choc anaphylactique apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si vous ne prodiguez pas de soins médicaux en temps opportun, une réaction allergique peut entraîner des conséquences irréversibles et, à un stade grave - la mort.

Diagnostique

Les réactions allergiques sont basées sur la réaction antigène-anticorps. En plus du test sanguin clinique général, les tests cutanés étaient largement utilisés dans le diagnostic des allergies (voir plus en détail «Tests cutanés pour le diagnostic des allergies»). Cette méthode est sans danger pour l'homme et ses résultats sont très fiables..

La base du diagnostic des problèmes allergiques est une histoire soigneusement recueillie avec un vaste programme de tests cutanés. La procédure consiste à appliquer une petite dose d'allergène sur la peau du patient, identifiant et confirmant ainsi leur présence.

Traitement

Une allergie aux fruits de mer et au poisson ne se développe pas s'ils sont exclus de l'alimentation. Les personnes allergiques doivent connaître tous les aliments dangereux et les éviter.

Thérapie médicamenteuse

Pour le traitement de la maladie, il existe une thérapie spéciale. Il se compose de trois étapes:

  1. Élimination de l'allergène de l'organisme (limitation du contact avec l'irritant). Le poisson et les fruits de mer, ainsi que leurs dérivés (par exemple l'huile de poisson), sont exclus de l'alimentation. Dans les allergies graves, il faut éviter non seulement les aliments mais aussi les odeurs.
  2. Les médicaments éliminent ou réduisent la gravité des symptômes. Les antihistaminiques sont les plus couramment utilisés pour le traitement (voir «Les antihistaminiques dans le traitement des allergies: mécanisme d'action et classification»). Beaucoup d'entre eux sont vendus sans ordonnance. Pour trouver le bon traitement, vous devez consulter un allergologue.
  3. L'immunothérapie spécifique aux allergènes (ASIT) est une méthode qui peut supprimer le mécanisme de réaction à un irritant, et pas seulement éliminer les symptômes d'une allergie aux fruits de mer et au poisson. Il est prescrit en cas de réaction sévère, ainsi qu'avec un effet insuffisamment prononcé du traitement médicamenteux. Le sens de la méthode est qu'une personne reçoit une injection sous-cutanée d'une petite quantité d'allergène. Le système immunitaire à travers la lutte contre les irritants, y développe une résistance.

La médecine traditionnelle

Un remède efficace contre les éruptions cutanées est la poudre de coquille d'oeuf. Il est pris après les repas pour un quart de cuillère à café, dilué avec du jus de citron. De plus, des produits tels que le cassis, les cynorhodons, les cerises sont riches en vitamine C, qui a un effet antihistaminique naturel.

En médecine populaire, les herbes suivantes sont utilisées pour traiter les allergies:

  • camomille;
  • Millepertuis
  • une série de;
  • céleri.

Dans leur composition, ces herbes ont de l'azulène - une substance active aux propriétés anti-allergiques et anti-inflammatoires. Pour préparer une décoction, versez quelques cuillères à soupe d'herbes avec de l'eau bouillante. Après cela, le bouillon doit être filtré et refroidi.

Comment remplacer un produit allergène

En cas d'allergies, le poisson doit être remplacé par des produits contenant du phosphore, du zinc, du fer et des vitamines B. Parmi eux:

Mesures préventives

Le plus important pour une personne allergique est un régime. L'histamine est une substance qui est libérée dans la circulation sanguine lorsqu'un allergène apparaît. Pour la prévention des réactions allergiques, il est recommandé d'abandonner les produits déclenchant la libération d'histamine: viandes fumées, alcool, fromage. De plus, des facteurs tels que l'augmentation de l'effort physique, les traumatismes, le stress, les médicaments incontrôlés contribuent à la libération d'histamine..

La prévention des allergies alimentaires aux poissons commence par la grossesse. Il est particulièrement important d'observer une bonne nutrition dans les familles où il existe une prédisposition aux allergies. Les allergènes puissants doivent être évités. Parmi eux, le poisson, les agrumes et le miel..

Évitez le contact avec l'allergène, mais n'abandonnez pas le poisson et les fruits de mer, en mangeant les variétés et les espèces que le corps absorbe.

Maintenant seulement la viande: allergie au poisson - symptômes chez les adultes et comment faire face

Allergie au poisson - se réfère à des réactions d'intoxication sévères de la part du corps d'un type de développement immédiat. L'effet de l'exposition au stimulus se produit en quelques minutes et peut rapidement conduire à un choc anaphylactique ou à un œdème de Quincke. Si vous êtes sujet aux allergies, vous devez savoir exactement comment les arrêter et subir périodiquement un traitement préventif..

description générale

La violation est provoquée en raison des effets agressifs de certaines substances contenues dans les aliments, la laine et la sueur animale, l'air, les produits chimiques ménagers, les cosmétiques, l'eau.

Parfois, pour la survenue d'allergies, une quantité minimale d'antigène est nécessaire, en raison de laquelle le patient a des problèmes tels que des éruptions cutanées, des larmoiements, des vomissements, des nausées, un gonflement des muqueuses et autres.

Les allergènes pénètrent rapidement dans la circulation sanguine, ce qui explique leur effet étendu sur tous les organes et systèmes, ce qui est similaire à l'intoxication. Par conséquent, il est recommandé d'effectuer un traitement en utilisant non seulement des antihistaminiques, mais également des adsorbants, des médicaments qui soulagent l'irritation cutanée et d'autres symptômes locaux..

Important! Compte tenu de la sensibilité du patient, une réaction à un allergène peut se développer de quelques secondes à plusieurs années. Dans le deuxième cas, le patient souffre d'une allergie cumulative, qui se manifeste après l'accumulation d'une certaine quantité de pathogène dans les tissus et le sang du patient.

Les causes de la maladie

Une parvalbumine provoque une réaction indésirable du corps. C'est le nom d'une protéine musculaire spéciale contenue dans les tissus des muscles des poissons, la plupart des mollusques, des moules et autres fruits de mer.

La substance appartient aux allergènes qui provoquent une réaction instantanée de l'organisme, dans de rares cas, elle se développe après quelques heures..

Étant donné que la parvalbumine appartient à des antigènes alimentaires puissants, elle ne se prête pas à une destruction sérieuse même après un bon traitement thermique. Pas peur des protéines et des sucs digestifs. Il est mal digéré et a constamment un effet négatif si une personne a une sensibilité accrue. Par conséquent, vous devez savoir comment la maladie se manifeste chez l'adulte afin de commencer le traitement à temps.

Signes et localisation

Des signes d'une réaction indésirable du corps peuvent apparaître sur la peau, sur les muqueuses des voies respiratoires, dans les organes digestifs. Les premiers symptômes d'allergies chez les adultes surviennent dans la première heure après avoir mangé du poisson. Les principales caractéristiques sont les suivantes:

  • l'apparition d'une éruption sèche avec démangeaisons, les éruptions cutanées sont rouge vif ou rose pâle, comme sur la photo;
  • un gonflement sévère apparaît sur le site de l'éruption cutanée, parfois une douleur est ressentie;
  • les éruptions cutanées peuvent progressivement prendre un caractère pleureur, ce qui augmente la probabilité d'une inflammation purulente;
  • les paupières, les lèvres, les muqueuses de la bouche et de la gorge gonflent, un œdème de Quincke peut se développer;
  • de forts picotements se font également sentir dans les muqueuses, ils deviennent roses et parfois douloureux;
  • les voies respiratoires réagissent avec l'apparition d'un nez qui coule, des éternuements et une toux sèche;
  • du tractus gastro-intestinal, des douleurs abdominales, des vomissements, des nausées, de la diarrhée peuvent être notés.

Important! Si vous êtes allergique au poisson, même inhaler ses fumées pendant la cuisson est dangereux. De ce fait, une crise de toux aiguë peut survenir, ce qui entraînera une suffocation ou de graves difficultés respiratoires..

Premiers secours

Dès que le patient a développé une réaction indésirable à la parabole, il est nécessaire d'appeler immédiatement une ambulance, car il est difficile de dire combien de mesures supplémentaires arrêteront l'œdème de Quincke et le choc anaphylactique..

Avant l'arrivée des spécialistes, les manipulations suivantes doivent être effectuées:

  • donner au patient un absorbant et un antihistaminique;
  • essayez de faire vomir mécaniquement, d'abord une grande quantité d'eau est bu, et deux doigts sont insérés dans la bouche;
  • avec une forte toux sèche, respirez sur la vapeur;
  • dès qu'il est possible de dégager l'estomac des masses de poissons, il est nécessaire de boire constamment de l'eau afin de réduire encore la concentration d'allergène;
  • il est souhaitable de mettre le patient ou de lui donner une position semi-assise afin de réduire la charge sur les organes internes;
  • il est impératif d'assurer la circulation de l'air frais;
  • ne laissez pas le patient tourner la tête afin qu'en cas de nausée le vomissement ne pénètre pas dans les voies respiratoires.

Important! Vous ne devez en aucun cas laisser un patient présentant des signes d'allergie alimentaire seul. Certaines personnes développent une désorientation et des vomissements aigus s’ouvrent, ce qui peut provoquer une suffocation.

Traitement

Le traitement implique toute une gamme de médicaments, chacun contribuant à stabiliser l'état du patient. Les doses et le traitement sont choisis par un allergologue. Si nécessaire, des médicaments sont pris contre les vomissements, la diarrhée, les nausées, mais uniquement selon les directives d'un médecin.

Médicament

En règle générale, les médicaments suivants apparaissent en thérapie:

Une drogueUn typeDose par jour
TelfastAntihistamine1 comprimé
EriusAntihistamine10 ml
CétirizineAntihistamine1 comprimé
PrednisoneCorticostéroïdeIndividuellement
PolysorbAbsorbant1-2 cuillères à soupe pour 100 ml
EnterosgelAbsorbant15 ml trois fois
DiadermContre les démangeaisons cutanéesAppliquer 4 à 6 fois

Méthodes folkloriques

Il existe plusieurs façons de se débarrasser des allergies aux poissons. La médecine traditionnelle est utilisée comme soulagement supplémentaire des symptômes, mais pas sous forme de thérapie de base.

Remèdes populaires populaires pour le traitement des allergies:

  1. Frotter l'aloès sur la peau irritée. Le jus est pressé de la feuille de la plante, qui est frottée dans la zone affectée jusqu'à 5 fois par jour.
  2. Pour éliminer l'allergène du sang et du tube digestif, une momie est prise. Pour ce faire, 1 g de la substance est dissous dans 1 l d'eau et pris 100 ml le matin avant le petit déjeuner.
  3. Une instillation de jus de betterave est bonne contre le gonflement de la muqueuse. Pour ce faire, il est dilué dans la même quantité avec de l'eau et 5 gouttes sont coulées dans chaque passage nasal 3 fois par jour.
  4. Pour éliminer l'allergène et renforcer le système immunitaire, vous pouvez préparer une décoction d'herbes. Une ficelle, du millepertuis et de la camomille sont mélangés dans des proportions égales. Dans 500 ml d'eau, 1 cuillère à soupe est cuite à la vapeur. mélange, laisser reposer 20 minutes et prendre 50-100 ml 3 fois par jour. Il peut être utilisé contre les démangeaisons jusqu'à 10 fois par jour..

Important! La durée d'utilisation des remèdes populaires est individuelle, en tenant compte de l'état du patient, mais pas plus de deux semaines.

Recommandations

Lors d'un traitement, plusieurs points importants doivent être pris en compte:

  • tous les aliments allergènes doivent être jetés, y compris les agrumes, le poulet et les œufs;
  • tous les fruits de mer sont interdits, même s'ils n'y ont pas réagi auparavant;
  • vous ne pouvez pas remplacer un médicament antiallergique par un autre, sauf si le médecin traitant a déclaré que la même règle s'applique aux posologies et à la durée du traitement;
  • pour réduire les symptômes d'intoxication, il est recommandé de respecter les principes d'une bonne nutrition, en abandonnant le fumé, le salé et le gras, ce qui permettra au tractus gastro-intestinal de se débarrasser rapidement des effets négatifs.

Important! Après une crise aiguë d'allergie au poisson, il est recommandé de surveiller l'état du foie. Étant donné que cette condition est similaire à une intoxication massive, elle est nécessaire pour soutenir le corps en prenant des médicaments hautement spécialisés. Le Essential Forte habituel fera l'affaire..

conclusions

Une allergie au poisson est une affection grave proche de l'intoxication. En l'absence de traitement approprié, le patient peut mourir d'un choc anaphylactique aigu. En présence de tout type d'allergie, il est toujours nécessaire d'avoir des antihistaminiques avec vous et de ne pas refuser les traitements préventifs et alternatifs, s'ils donnent le bon effet.

Peut-il y avoir des allergies aux poissons?

Le poisson est un aliment sain recommandé pour l'alimentation. Cependant, ses produits peuvent provoquer des allergies, car ils contiennent une protéine spécifique que tout le monde ne perçoit pas. De plus, les médecins excluent presque toujours les personnes allergiques du régime alimentaire de leurs patients, car cela peut provoquer une réaction négative du corps.

Réponse du corps

Les allergies aux poissons sont un type assez rare de maladie auto-immune. La réaction se produit en réponse à l'ingestion d'une protéine appelée parvalbumine. Cette substance est un allergène puissant..

Chez les personnes en bonne santé qui ne sont pas sujettes aux réactions allergiques, le poisson occupe une partie importante de la nutrition quotidienne, car il s'agit d'un produit très utile qui contient beaucoup d'oligo-éléments essentiels. Pour les personnes allergiques, le produit présente un certain danger. Dans les cas particulièrement graves, il suffit qu'une personne inhale la vapeur sortant du plat chaud pour se sentir mal.

La parvalbumine se trouve non seulement dans les tissus (dans la viande), mais dans les structures osseuses des habitants aquatiques. Certaines personnes peuvent développer une réaction allergique au contact du poisson cru, par exemple, lors du nettoyage..

Un autre développement de la réponse immunitaire est l'irritation en réponse aux produits chimiques dans les fruits de mer. Cette condition peut provoquer la consommation de produits salés ou fumés achetés en supermarché. En outre, ce problème peut affecter les personnes qui achètent le produit dans des endroits douteux. Souvent, des aliments spéciaux sont utilisés pour élever des poissons, provoquant une accélération de la croissance. Ces produits chimiques sont stockés dans la viande même après un traitement thermique et peuvent provoquer une forte réponse de l'organisme..

Symptômes

Les symptômes allergiques au poisson dépendent de nombreux facteurs. En cas d'allergies alimentaires, des signes de rhinoréaction apparaissent - larmoiement constant, congestion nasale, rougeur des yeux. Cela peut être accompagné d'éternuements sévères ou d'une toux allergique sèche..

Dans les cas graves, en plus des symptômes énumérés, une éruption cutanée apparaît. L'épiderme gonfle et devient rouge, couvert de petites vésicules. Au fil du temps, les bulles éclatent et de fortes démangeaisons se produisent..

En cas d'allergie de contact au poisson chez l'adulte, par exemple lors du nettoyage ou de la cuisson, des symptômes apparaissent dans les zones de l'épiderme qui interagissent avec l'irritant. La réaction se manifeste par une urticaire, un gonflement, des démangeaisons sévères. L'apparition de sécheresse, de taches rouges et d'une desquamation sévère de la peau est possible..

Dans la plupart des cas, la réponse immunitaire se développe lors de la consommation de poissons marins de variétés grasses. Les riverains provoquent rarement des allergies.

Photo d'allergie au poisson

Est-il possible de manger du poisson allergique?

En soi, ce produit appartient déjà aux allergènes, il n'est donc pas recommandé pour une utilisation régulière chez les personnes sujettes à diverses réactions auto-immunes. Son utilisation à long terme conduit à l'accumulation de substances dangereuses qui, au fil du temps, peuvent entraîner de nombreuses allergies.

De plus, les personnes allergiques devraient abandonner les autres fruits de mer. Particulièrement dangereux:

Dans ce cas, la plupart des patients peuvent consommer des poissons de rivière et des écrevisses, mais vous devez d'abord consulter un allergologue.

Il est conseillé aux enfants de moins de deux ans d'éviter les plats de poisson. Une allergie au poisson chez un bébé peut survenir lors de l'allaitement, si ce produit est présent dans l'alimentation de la mère. Une réaction négative se manifeste principalement par la diathèse.

Les médecins recommandent de traiter soigneusement les problèmes nutritionnels d'une mère qui allaite, avec une prédisposition du bébé aux réactions allergiques. En plus du poisson, de la viande grasse, tous les fruits et légumes allergènes doivent être supprimés de l'alimentation.

Que faire?

Les personnes qui ont rencontré une telle réaction allergique devraient renoncer à diverses saveurs de poisson, caviar, huile de hareng. Tous les fruits de mer, en particulier les crevettes, doivent être exclus de l'alimentation..

En cas d'allergie, un antihistaminique doit être pris. Il est également recommandé de vider l'estomac et de boire tout sorbant qui aidera à éliminer rapidement l'allergène du corps. En cas de symptômes d'une réaction allergique sévère, par exemple un œdème laryngé, une crise d'asthme, le patient doit être hospitalisé d'urgence.

Il est important de se rappeler que toutes les espèces de poissons ne sont pas allergènes. Après un examen complet avec un allergologue et l'identification précise de la variété qui provoque une réaction négative, vous pouvez ajuster le régime alimentaire de manière à ne pas abandonner complètement ce produit. Assez souvent, les patients allergiques aux poissons de mer tolèrent la rivière.

Allergie au poisson: pourrait-il s'agir de symptômes et de traitement

Un type d'allergie alimentaire est l'allergie au poisson. Il est détecté sur une protéine constituée des fibres musculaires des vertébrés aquatiques..

La protéine qui provoque une réaction particulière du corps humain est enfermée dans la viande des habitants marins et fluviaux, et dépend de la variété et du lieu de croissance.

Causes d'occurrence

Absolument chaque réaction allergique a sa propre voie de développement. Cette allergie n'est pas rapide comme l'éclair, dans la plupart des cas elle vient de l'enfance.

La cause la plus fréquente d'allergies aux poissons est l'indigestibilité des protéines des fibres musculaires. Le corps, en réponse à l'apport d'un agent étranger, commence à produire intensivement des composants qui attaquent les protéines de son propre organisme.

La parvalbumine protéique se trouve dans la viande, le caviar, ainsi que dans le mucus et les écailles. Cela provoque des allergies au contact des habitants de la mer et du fleuve..

La parvalbumine n'est pas détruite par le traitement thermique et le salage. C'est la raison pour laquelle l'intolérance persiste avec l'utilisation de poisson frit, bouilli, séché, fumé ou autre.

Symptomatologie

La manifestation des allergies est caractérisée par des troubles des voies respiratoires, de la peau. Inflammation possible de la conjonctive des yeux.

Les signes de base d'une allergie sont:

  • L'apparition de cloques, cloques et éruptions cutanées dans l'abdomen, le dos, les membres inférieurs.
  • Démangeaisons intolérables à la surface de la peau.
  • Gonflement du visage, en particulier des yeux.
  • Sensation de brûlure sur les muqueuses de la cavité buccale.
  • Troubles digestifs - nausées, vomissements, dérangement des selles.
  • Augmenter la température corporelle à des niveaux élevés.
  • Maux de tête sévères.

Un type de résultat dangereux de l'utilisation d'un allergène est le développement d'un choc anaphylactique et d'un œdème de Quincke. Avec le développement d'un choc anaphylactique, la pression artérielle diminue, les contractions du muscle cardiaque deviennent plus fréquentes, une faiblesse musculaire aiguë apparaît, une pâleur cutanée, des évanouissements.

Ce type de réaction nécessite une intervention médicale immédiate avec l'utilisation de médicaments spécifiques..

Réponse des poissons adultes

Le plus grand nombre de réactions hypersensibles du système immunitaire de l'organisme se trouve sur les variétés rouges de poissons, écrevisses, crabes, langoustes et divers mollusques. Les habitants de la rivière qui peuvent provoquer des allergies sont le poisson-chat et l'anguille. Mais tous les habitants marins ou fluviaux ne peuvent développer une allergie chez l'homme..

Le mystère réside dans le fait que la quantité de parvalbumine chez certains résidents des vastes étendues d'eau n'est pas autant que chez leurs proches.

La plus courante est une allergie au poisson rouge. Le fait est qu'il contient une énorme quantité de composants protéiques. Les caractéristiques d'une réaction allergique sont des dommages à la couche superficielle de l'épiderme - le développement de l'urticaire, l'apparition d'une éruption cutanée, une hyperémie, des démangeaisons et des brûlures.

Le poisson rouge est une délicatesse, toutes sortes de plats en sont préparés, fumés, cuits au four, marinés. La cause de la réaction peut être des additifs et des épices utilisés dans la préparation.

Un autre parent du saumon, l'éperlan, peut également provoquer une hypersensibilité. En plus du fait que dans sa viande il y a une quantité suffisamment importante de protéines spécifiques, donc également dans les lieux de capture, en règle générale, il n'y a pas d'eau claire contaminée par toutes sortes de déchets, ce qui peut également provoquer des allergies.

Allergie au poisson chez les enfants

La réaction est détectée après une courte période de temps, après seulement quelques heures. Tout commence par l'apparition d'une éruption cutanée caractéristique sur le corps, des sensations de douleur dans l'abdomen, des nausées et une éruption du contenu gastrique.

Dans le développement aigu d'allergies, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Le poisson a un grand nombre de minéraux et de complexes de vitamines utiles, il est donc si utile et nécessaire à la croissance et au développement du bébé.

Afin de protéger au maximum votre enfant contre les manifestations allergiques, il est nécessaire de commencer à introduire le poisson et ses produits dans les aliments pour bébés, pas avant 8 mois, en petites portions. En l'absence de réaction, la dose est augmentée, donnant des produits à base de poisson le matin. Cela est nécessaire pour une meilleure assimilation..

Diagnostique

Vous pouvez déterminer la présence d'allergies même à la maison, avec des processus allergiques évidents, après avoir mangé ce type d'aliments. Les établissements médicaux effectuent un test spécial basé sur l'introduction d'une protéine étrangère au corps sous la peau. Pour ce faire, faites de petites rayures avec une aiguille médicale spéciale (scarificateur) et appliquez la substance. Pendant 20 minutes, attendez-vous à des réactions.

Le type de diagnostic décrit ci-dessus ne peut pas être effectué pour les enfants de moins de 4 ans, il existe donc une autre technique basée sur la détection d'une immunoglobuline E spécifique dans un test sanguin, dont la concentration augmente avec l'apparition d'allergies.

Traitement des allergies

Le traitement de ce type d'allergie ne diffère pas particulièrement par la méthode, avec d'autres types d'intolérances. Ainsi, le point le plus important est l'élimination des allergènes. Cela signifie que vous devez supprimer l'allergène de votre alimentation. Les types de poissons les plus allergènes sont interdits - le saumon, les crevettes et de nombreux types de fruits de mer.
La technique d'élimination implique non seulement l'exclusion du poisson de l'alimentation, mais également la protection maximale contre l'inhalation d'odeurs de cuisine lors de sa préparation.

L'huile, après la cuisson du poisson, doit également être changée, sinon l'utilisation dans d'autres plats peut provoquer des allergies.

Thérapie symptomatique basée sur:

  1. Prendre des médicaments anti-allergiques.
  2. Apport entérosorbant.
  3. L'utilisation de pommades externes pour éliminer les démangeaisons cutanées.

Mesures préventives

Les allergies aux poissons, dans des cas exceptionnels particuliers, sont dangereuses. Mais malgré cela, les symptômes des manifestations peuvent être assez désagréables et apporter beaucoup d'inconfort au patient.

Le poisson contient de nombreuses substances utiles, et si vous y êtes allergique, vous devez compenser la carence en analogues utiles:

  • Produits carnés.
  • choufleur.
  • Feijoa.
  • Graine de citrouille.
  • Des noisettes.
  • Les huiles végétales.
  • Les cultures de céréales.

Après l'exclusion complète des produits allergènes de l'alimentation, vous devez faire une pause de 6 à 12 mois, puis réessayer, mais à petites doses. Il est conseillé de commencer par les poissons de rivière pêchés dans une zone écologiquement propre..

Allergie au poisson, causes de manifestation, traitement

Les allergies alimentaires à divers types d'aliments sont typiques de près de la moitié de la population mondiale. Parmi les produits allergènes, une place particulière est occupée par différentes variétés de poissons de mer et de rivière, ainsi que par un grand groupe de fruits de mer.

Les allergies aux poissons se développent le plus souvent dès l'enfance, mais il arrive aussi que pour la première fois une maladie apparaisse chez un adulte avec la première utilisation d'un plat de poisson inconnu auparavant.

Une réaction allergique au poisson se produit avec une grande variété de symptômes, parfois très graves, qui nécessitent des soins d'urgence.

Il est très facile de prévenir la maladie, il vous suffit d'éliminer complètement le contact avec l'allergène, mais vous devez considérer que des parties du poisson peuvent être contenues dans d'autres produits - huiles, arômes, sauces et même dans certaines lignes cosmétiques.

Causes des allergies au poisson et aux fruits de mer

L'allergie au poisson est provoquée par une protéine spéciale - la parvalbumine, son ingestion conduit au développement d'une réaction immunitaire spécifique.

Une allergie peut se développer non seulement sur la pulpe du poisson lui-même, mais aussi sur son caviar et même sur les écailles et le mucus, c'est pourquoi même avec un contact externe avec les produits fluviaux et marins, les symptômes de la maladie commencent à apparaître.

La protéine allergène n'est détruite pendant aucun type de transformation, donc peu importe la forme sous laquelle le poisson est utilisé - séché, bouilli, frit ou fumé, en tout cas, avec une intolérance à un type particulier de produit, la maladie se développe inévitablement.

Souvent, des signes de réaction apparaissent lorsque la protéine est inhalée pendant la cuisson et également si des plats ont été utilisés pour faire frire des aliments sans danger pour l'homme, dans lesquels des fruits de mer ou du poisson de rivière étaient auparavant.

Symptômes d'intolérance aux produits de la pêche

Les allergies aux poissons peuvent se manifester par des symptômes respiratoires et cutanés, souvent en réponse à l'introduction d'une allergène, une conjonctivite se développe et la santé globale se détériore.

Les signes les plus typiques d'une réaction allergique aux produits de la pêche comprennent:

  • L'apparition de cloques sur l'abdomen, le dos, le cou, les hanches, la moitié supérieure de la poitrine;
  • Gonflement du visage, des yeux;
  • Démangeaisons sévères de la peau;
  • Brûlure sur la langue, les muqueuses de la bouche et de la gorge. De plus, une sensation de brûlure peut apparaître immédiatement dès qu'un morceau de plat de poisson pénètre dans votre bouche;
  • Digestion - nausées, vomissements, selles molles et fréquentes;
  • Fièvre, maux de tête.

Le choc anaphylactique doit être particulièrement méfiant, accompagné d'un rythme cardiaque rapide, d'une forte faiblesse, d'une baisse de la pression artérielle, d'une pâleur de la peau, d'un évanouissement.

Dans cette condition, une personne a un besoin urgent d'aide médicale en utilisant des médicaments spéciaux pour les allergies.

L'intolérance aux produits à base de poisson reste presque éternellement, et donc une personne qui a subi une réaction d'intolérance doit toujours faire attention au choix des produits dans les magasins, restaurants, cafés.

Quelques statistiques

Le plus grand nombre d'allergies est enregistré sur les variétés de poissons rouges, le hareng, les écrevisses, les crabes, les mollusques et les homards épineux. Parmi les poissons de rivière, les plus allergènes sont le poisson-chat et l'anguille, certains types d'écrevisses.

La plupart des gens ont une intolérance à une ou deux variétés de poissons et en consomment d'autres sans signes visibles d'intolérance..

Cela est dû au fait que certaines espèces de poissons ne contiennent que des fragments de protéines musculaires qui ne provoquent pas de réponse immunitaire spécifique.

Intolérance au poisson chez les enfants

Le poisson et divers plats de celui-ci dans l'alimentation des enfants doivent être présents sans faute. Les produits à base de poisson sont bien absorbés par l'organisme, contiennent des acides gras essentiels, un large groupe d'oligo-éléments uniques et bénéfiques et de vitamines..

L'utilisation régulière de plats de poisson contribue au développement mental complet, a un effet positif sur tous les systèmes du corps, augmente la résistance aux infections.

Mais étant donné que l'allergie au poisson chez les enfants commence à un âge précoce et s'accompagne de symptômes graves, il est nécessaire d'être très prudent lors de l'introduction des plats de poisson dans l'alimentation de l'enfant..

Les pédiatres sont invités à respecter plusieurs étapes lors de l'introduction d'aliments pour poissons:

  • La première fois que des plats de poisson commencent à être introduits au plus tôt lorsque l'enfant atteint l'âge de 8 mois;
  • Ils commencent à introduire des aliments complémentaires avec une petite cuillère, il ne faut pas oublier que le plus souvent les allergies n'apparaissent pas lors de la première utilisation, mais à partir de la seconde et des suivantes;
  • Un plat de poisson est d'abord donné le matin, vous pouvez donc surveiller l'état du bébé tout au long de la journée et prendre des mesures à temps si sa santé se détériore;
  • Il est recommandé aux enfants atteints de dermatite atopique de commencer à donner des produits à base de poisson le plus tard possible et cela doit être fait très soigneusement..

Si vous remarquez qu'après avoir nourri les poissons, le bébé commence à développer des signes d'allergie presque instantanément, vous devez donner des antihistaminiques à une dose spécifique à l'âge et appeler une ambulance.

Traitement des allergies aux poissons

Une allergie au poisson ne se développe pas si le contact avec un produit symptomatique est complètement limité..

Il convient de rappeler qu'il est nécessaire non seulement d'exclure le produit lui-même du régime alimentaire, mais également de retirer les plats suivants des aliments:

  • L'huile de poisson;
  • Caviar
  • Surimi
  • Sushi
  • Fruits de mer - crevettes et anchois;
  • Gâteaux de poisson, soupes, sauces.

Vous devez faire attention au processus de cuisson. Souvent, l'huile utilisée pour la friture du poisson sert à préparer d'autres plats, ce qui entraîne également une réaction allergique.

Vous devez vous intéresser à l'huile ou à la sauce utilisée pour les seconds plats ou salades - les saveurs de poisson sont souvent l'un des composants des vinaigrettes.

Lors de l'achat de produits en magasin, vous devez lire attentivement leur composition.

Si vous voyez que la nourriture contient:

  1. Inosine disodique;
  2. Gélose;
  3. Acide agaricique;
  4. Saveur d'alginate ou de poisson.

Sachez que cet achat n'est pas pour vous..

Si vous soupçonnez une allergie au poisson, arrêtez de manger immédiatement, rincez-vous la bouche.

Personne ne condamnera le fait que vous libérez l'estomac du plat avec l'allergène qui y est entré.

Il est conseillé de boire les antihistaminiques Suprastin, Pipolfen, Diphenhydramine et Enterosorbent, qui aideront à neutraliser rapidement les toxines qui sont entrées dans le corps..

Les tests cutanés, qui sont effectués dans la plupart des cliniques, aideront à établir avec précision l'allergène. La détection d'un allergène vous aidera à faire un régime quotidien et donc à prévenir le développement d'une réaction allergique sévère au poisson.

Allergie au poisson: peut-il y avoir une réaction aux fruits de mer, photo

Les allergies au poisson chez un enfant ou un adulte peuvent survenir à tout âge, et ses manifestations ont souvent des conséquences graves et peuvent mettre la vie en danger. Dans l'article, nous examinerons pourquoi une réaction allergique en mangeant des plats de poisson se manifeste et comment déterminer ses symptômes.

Allergie au poisson - Causes

En règle générale, la parvalbumine protéinée, qui se trouve dans la viande de poisson blanc, est la principale cause d'allergies. Et peu importe - poisson cru, séché, fumé, bouilli ou frit.

La parvalbumine est une protéine très stable: elle ne se décompose pas lors de la cuisson ou de la friture. Il convient de savoir que cette protéine se trouve dans les poissons marins et d'eau douce. Cependant, les allergies aux poissons de rivière sont beaucoup moins fréquentes et représentent environ 30% des cas.

L'allergie au poisson séché est due au principal antigène - la parvalbumine.

En règle générale, une allergie se développe avec un contact fréquent avec cette protéine. Autrement dit, les personnes qui mangent régulièrement du poisson ou qui interagissent avec lui dans le domaine professionnel: cuisiniers, pêcheurs, etc..

Une réaction allergique après avoir mangé du poisson se produit pour la raison suivante: l'immunoglobuline E (IgE), qui agit généralement comme un anticorps contre les endoparasites, commence à attaquer par erreur la parvalbumine. De plus, se liant aux mastocytes, il reste dans le corps pendant de nombreuses années.

Dès que le système immunitaire détecte un allergène de poisson dans le corps, l'histamine est libérée, ce qui provoque immédiatement des réactions inflammatoires dans le corps. Ainsi, l'allergie au poisson est une réponse inadéquate du système immunitaire dans laquelle l'IgE attaque par erreur la parvalbumine en tant que protéine étrangère présumée hostile..

Bien sûr, manger fréquemment du poisson n'est pas la seule cause d'allergies. De plus, une certaine prédisposition génétique joue un rôle particulier dans le déclenchement des réactions. De plus, dans des cas fréquents, une réaction allergique se manifeste dans tous les types de poissons.

Ce n'est que dans de rares cas qu'une allergie n'est observée que contre l'une quelconque de ses espèces. C'est le cas lorsqu'une autre protéine déclenche une allergie ou lorsque la réponse immunitaire se retrouve contre une seule sous-espèce de parvalbumine.

Autres causes de réactions allergiques:

  • les produits chimiques dans les plans d'eau qui, lorsqu'ils sont pénétrés par les poissons, peuvent provoquer diverses réactions du système immunitaire chez les enfants et les adultes;
  • antibiotiques utilisés dans la pisciculture artificielle;
  • toxines de la détérioration;
  • les parasites que l'on trouve dans les poissons de rivière;
  • conservateurs, colorants, arômes inclus dans le produit fini.

Poissons allergiques: une liste des principaux antigènes

Ci-dessous, nous considérons les allergènes qui provoquent des allergies chez la plupart des gens..

Bêta paravalbumine

  • hareng - Clu h 1;
  • Sardine du Pacifique, Maquereau - Sar sa 1;
  • bar, sandre - Seb m 1;
  • bar blanc - Lat c 1;
  • truite arc-en-ciel - Onc m 1;
  • Saumon atlantique - Sal s 1;
  • thon - jeu 1;
  • espadon - Xip g 1;
  • flet, flétan Lep - w 1;
  • carpe - Cyp c 1;
  • Morue de la Baltique - Gad c 1;
  • morue de l'Atlantique - Gad m 1.
Lorsqu'une allergie au poisson rouge se produit, les symptômes cutanés peuvent apparaître sous la forme de taches rouges ou d'une petite éruption cutanée dans tout le corps.

Bêta énolase

  • Morue baltique - Gad m 2: 63% des personnes sensibilisées répondent à la bêta-énolase de la morue sans réagir à la parvalbumine;
  • thon - jeu 2;
  • Saumon atlantique - Sal s 2.

Aldolase

  • Morue de la Baltique - Gad m 3 Aldolase A: 50% des réactions se produisent sur la morue aldolase.
  • thon - Jeu 3 Aldolase A;
  • Saumon atlantique - Sal s 3 Aldolase A.

Tropomyosine

  • White Bass - Ore m 4. Des réactions croisées avec les crevettes peuvent se produire.

Vitellogenin

  • Keta - Onc k 5.

Autres allergènes

Des protéines thermiques labiles distinctes (40-85 kDa) ont été trouvées dans la langue de la mer, le merlu et le diable marin.

Comment est une allergie au poisson: symptômes, photos

Le poisson est un allergène qui peut provoquer des réactions graves, jusqu'à l'anaphylaxie. En règle générale, lors de la consommation de poisson et de fruits de mer chez les enfants et les adultes, les symptômes suivants sont observés:

  • inconfort gastro-intestinal: douleurs abdominales, diarrhée et flatulences;
  • réactions cutanées: gonflement, démangeaisons, brûlure, urticaire, rougeur, eczéma;
  • Œdème de Quincke qui se produit sur les lèvres, la langue, la gorge;
  • rhinite allergique (nez qui coule);
  • larmoiement, gonflement et démangeaisons des paupières;
  • étouffement ou essoufflement, comme crise d'asthme, toux, respiration sifflante.
En cas d'allergie au poisson, les symptômes chez l'adulte et l'enfant apparaissent de manière identique, le plus souvent sous forme de manifestations cutanées.

Moins fréquemment, une réaction allergique se produit sous la forme d'un choc anaphylactique, qui est une forte baisse de la pression artérielle, un blanchiment de la peau, des étourdissements, des évanouissements.

Cette condition peut menacer la vie d'une personne, il est donc nécessaire de fournir immédiatement les premiers soins et d'appeler une équipe de médecins.

Allergie au poisson chez un enfant

Souvent, des allergies sont observées avec l'introduction d'aliments complémentaires dans l'alimentation du bébé. Après l'avoir utilisé, un enfant peut ressentir des démangeaisons cutanées, le développement d'un œdème de Quincke, des troubles de l'alimentation.

Par conséquent, lors de l'expansion du régime alimentaire des nourrissons, il est nécessaire de surveiller attentivement la durée de conservation des aliments pour bébés, de lire la composition et de choisir des produits uniquement auprès de fabricants vérifiés..

Photo: urticaire sur le visage du bébé.

Dans certains cas, un contact direct ou indirect avec des produits de la pêche peut provoquer une réaction allergique. Autrement dit, un enfant peut inhaler de la vapeur lors de la cuisson du poisson ou le toucher de ses propres mains. En conséquence, des symptômes respiratoires peuvent se manifester sous la forme d'éternuements fréquents, de larmoiements, d'écoulement nasal ou d'éruptions cutanées. Dans ce cas, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Diagnostique

Si des symptômes allergiques surviennent en mangeant du poisson, consultez un allergologue..

À la réception, le médecin procédera à une anamnèse, qui déterminera le diagnostic préliminaire et la nomination d'un certain nombre d'études.

Il est important d'établir la véritable cause de la maladie, car des symptômes similaires à allergènes peuvent se produire lors d'une intoxication par les fruits de mer. Ce phénomène peut être observé car les bactéries produisent également de l'histamine..

Des tests cutanés et un test sanguin pour la détection des anticorps IgE vous permettront de savoir si une personne peut être allergique au poisson, ou si des symptômes se manifestent en relation avec l'évolution d'une autre maladie, par exemple la giardiase.

Allergie au poisson - Traitement

Le traitement des allergies alimentaires implique l'exclusion des fruits de mer allergènes de l'alimentation et l'utilisation d'antihistaminiques. Ci-dessous, nous considérons les médicaments qui facilitent diverses manifestations nutritionnelles des réactions allergiques du poisson.

L'intolérance au poisson, sous forme de manifestations cutanées et de symptômes respiratoires, peut être éliminée à l'aide de pilules contre les allergies: Zodak, Loratadin, Erius, etc..

Dans les réactions allergiques sévères, il peut être nécessaire de prendre un glucorticostéroïde (hormonal), par exemple, la prednisolone.

L'urticaire et les taches rouges sur la peau chez les enfants et les adultes sont éliminés avec des onguents, éventuellement avec un composant stéroïde: gel de Fenistil, hydrocortisone, Elidel, etc..

Pour faciliter les manifestations gastro-intestinales, l'utilisation de sorbants est recommandée: Lactofiltrum, Polysorb, charbon actif, etc..

Il convient de rappeler que vous ne devez pas traiter les allergies par vous-même, car un traitement analphabète peut causer des dommages irréversibles à votre santé: vous devez demander l'aide de spécialistes en temps opportun.

Régime alimentaire: comment remplacer le poisson

Tout d'abord, avec une allergie au poisson, une personne doit s'abstenir de le manger. En particulier, il est interdit de manger: sushis, petits pains, sauce de poisson, crevettes, moules, huîtres, calmars, crabes, ainsi que caviar. Ces fruits de mer contiennent une variété d'antigènes qui ne sont pas détruits par un traitement thermique, ce qui peut provoquer une réponse négative du corps..

Avant d'identifier l'allergène qui a provoqué la réaction, les plats de poisson ne doivent pas être consommés..

En général, une personne doit suivre une alimentation appropriée et équilibrée, excluant de son menu les aliments sucrés, gras, farineux, les plats cuisinés et l'alcool.

Les fruits de mer sont une source précieuse de protéines, de vitamine D, d'acides gras oméga-3 et d'iode. Par conséquent, pour que ces nutriments ne disparaissent pas de l'alimentation, ils doivent être reconstitués à l'aide d'autres aliments. Une alternative peut être les graines de lin et de tournesol, le jaune d'oeuf, les produits laitiers.

Report de l'armée

Les personnes allergiques aux poissons qui peuvent documenter sa présence reçoivent une catégorie de condition physique «B». Autrement dit, ils sont aptes au service militaire dans l'armée, mais avec des restrictions mineures.