Allergie au froid: ce que l'on sait de la maladie

Traitement

Si une personne soulève de l'urticaire après un contact avec de l'air ou de l'eau froide, des démangeaisons et des gonflements, d'autres symptômes de malaise apparaissent, elle peut être allergique au froid. On estime qu'une personne sur cent développe une telle maladie. Étrange, à première vue, le phénomène est plus souvent diagnostiqué chez la femme (70% des cas) à l'âge de 20 à 40 ans. Cette maladie a été décrite pour la première fois en 1864 et est toujours considérée par les médecins comme un phénomène qui n'a pas 100% d'explications correctes..

Qu'est-ce qu'une allergie au froid?

L'allergie au froid (elle est également allergique au gel, à l'urticaire au froid, etc.) est une réaction pseudo-allergique qui se produit à la suite d'une exposition au corps à basse température. Une réaction pseudo-allergique est appelée car avec une véritable allergie, les mécanismes immunologiques agissent sous la forme d'une réaction à une substance chimique, et ici le froid est un phénomène purement physique.

Les médecins ne comprennent pas pleinement la nature de ce phénomène, estimant qu'une allergie au froid n'est pas une maladie indépendante, mais en accompagne toujours une autre. Le site temperatureurka.com, ayant étudié des articles scientifiques sur cette question, est parvenu à la conclusion que les allergies au froid peuvent être qualifiées de terme collectif décrivant des manifestations similaires de diverses causes sous-jacentes. La conclusion est la suivante: les personnes ayant un diagnostic similaire auront du mal à lutter contre la maladie.

COMMENTAIRE D'EXPERT

L'allergologue Kristina Gospodarskaya: «La médecine ne reconnaît pas les allergies au froid comme une maladie distincte du fait que le vent ou l'air glacial ne contient pas d'allergène. Cependant, il existe une chose telle que la cryopathie (pathologie résultant du froid - ed.). Les allergies au froid peuvent être dues à la présence de certaines protéines dans le corps. Sous l'influence du froid, leur adhésion commence, ce qui conduit à la libération de substances biologiquement actives qui endommagent les tissus. Dans la plupart des cas, ces complexes se désintègrent facilement sous l'influence de la chaleur, donc après avoir déménagé dans une pièce chaude, la plupart des gens se sentent mieux. Mais dans tous les cas, vous devez vous rappeler que l'allergie au froid est toujours un syndrome pseudo-allergique, c'est-à-dire ce n'est qu'une partie d'une autre maladie non allergique ".

Causes d'une allergie au froid

Une allergie au gel est héréditaire et acquise. L'air ou les objets froids, l'eau glacée, le vent, l'humidité provoquent la réaction. À la suite du contact avec le froid, une chaîne de réactions se produit: la libération de l'hormone hormonale est déclenchée par le développement d'une hyperémie (débordement des vaisseaux sanguins), d'une vasodilatation et d'autres symptômes. Les médecins n'ont pas entièrement étudié les mécanismes qui déclenchent la libération d'histamine dans l'urticaire froide. Mais ils ont plusieurs théories sur un phénomène aussi mystérieux qu'une allergie au froid..

  1. L'inflammation se produit à la suite d'un vasospasme. Cette théorie dit que sous l'influence des basses températures, les vaisseaux sont spasmodiques, en raison desquels la nutrition normale des tissus est perturbée et une inflammation se développe.
  2. Les protéines allergiques sont à blâmer. Selon cette théorie, chez certaines personnes, des protéines spécifiques qui sont perçues par le corps comme des allergènes sont libérées en réponse au froid dans le sang. En conséquence, le corps commence à lutter avec ses propres protéines - et une réaction allergique se produit..
  3. La théorie de la peau sèche. Certains médecins croient que, comme la peau perd de l'humidité dans le froid, elle commence à se décoller et à éprouver d'autres problèmes.
  4. Allergies psychosomatiques au froid. Un certain nombre de médecins considèrent que la manifestation d'une allergie au froid n'est rien de plus qu'une réaction psychosomatique, c'est-à-dire située à la jonction de la physiologie et de la psychologie. À leur avis, la cause initiale de l'allergie pourrait être une association négative avec le froid. Par exemple, un homme a été volé dans le froid. Ou chaque jour, vous devez aller à un travail mal aimé, malgré le temps. D'une manière ou d'une autre, les manifestations allergiques peuvent être associées à un rejet de la réalité environnante à un niveau profond, même sans présence d'associations. Les personnes habituées à garder leurs émotions et leurs désirs sous contrôle sont sujettes aux allergies. En conséquence, des sentiments non manifestés entraînent une réaction allergique.

COMMENTAIRE D'EXPERT

Le psychothérapeute Valery Sinelnikov, auteur du livre à succès «Love Your Disease», a déclaré: «Je crois qu'il n'y a aucune maladie de la peau. Il existe des maladies internes avec une manifestation externe sur la peau. L'esprit subconscient fait ressortir des sentiments et des émotions qu'une personne supprime en elle-même. S'il est allergique, cela signifie qu'il ne tolère pas quelqu'un ou quelque chose dans sa vie, n'accepte pas. Les scientifiques ont découvert un fait intéressant: il n'y a pas de réactions allergiques sous hypnose et sous anesthésie. C'est-à-dire que c'est la conscience qui joue le rôle principal ici ».

Groupe à risque: qui est plus sujet à l'urticaire froide

Une allergie au froid se développe pour les raisons suivantes. Parfois, une raison suffit, et parfois tout un tas de facteurs prédisposants sont superposés:

  • prédisposition héréditaire;
  • la présence de maladies concomitantes, notamment de nature inflammatoire (gastrite, ulcère d'estomac, cystite, diabète sucré, pancréatite, carie, sinusite, etc.);
  • la présence de pathologies auto-immunes;
  • cancer;
  • troubles hormonaux, dysfonction thyroïdienne;
  • infections et parasites;
  • l'utilisation de contraceptifs;
  • maladie métabolique;
  • violation de la microflore intestinale;
  • prendre des médicaments antibactériens: souvent une allergie au froid survient après la prise d'antibiotiques;
  • dystonie végétovasculaire;
  • avitaminose;
  • la présence d'un autre type d'allergie;
  • stress chronique, tension nerveuse.

Types d'allergies au froid

Quelle que soit la personne à traiter, que ce soit une manifestation d'une allergie au froid sur le visage, les bras, les jambes, les hanches et les fesses, elle se divise en plusieurs types:

  1. Aigu (manifestations vives pendant plusieurs heures), chronique (qui dure des mois) et récidivant (des rechutes sont observées en automne et en hiver).
  2. Local (manifesté localisé) et systémique (capture différents organes, provoque une détérioration de l'état général du corps).
  3. Acquis (primaire - contact, réflexe; secondaire) et héréditaire (famille).

Réflexe

L'allergie réflexe se manifeste par une réaction locale telle que l'urticaire ou une éruption cutanée. Fait intéressant, une telle allergie se manifeste parfois dans des endroits qui n'ont pas été en contact avec le froid..

Famille

Une allergie familiale au froid ou héréditaire est due à un facteur génétique. Dans un langage médical complexe, il s'agit d'une forme de syndrome périodique associé à la cryopyrine (CAPS). La maladie est associée à une mutation du gène NLRP3. En termes simples, une personne hérite d'un gène muté, à cause duquel une réaction allergique se développe par la suite. Une caractéristique des allergies familiales est l'apparition de symptômes non pas immédiatement après une exposition au froid, mais après quelques heures.

Les symptômes d'une allergie au froid

Selon le type de réaction, on distingue les manifestations suivantes d'allergie au froid:

  • dermatite froide;
  • urticaire froide;
  • conjonctivite froide;
  • rhinite froide;
  • érythème froid;
  • inflammation des lèvres;
  • mal de crâne;
  • arthrite froide;
  • nausée au contact de l'air froid;
  • réaction mixte.

Arrêtons-nous sur certains d'entre eux..

Urticaire, éruptions cutanées, éruption cutanée, acné

Si après le contact avec le froid, des taches rouges et rugueuses apparaissent sur la peau, parfois avec des cloques, alors c'est de l'urticaire (urticaire physique). Les taches sont situées dans n'importe quelle partie du corps, mais le plus souvent sur les mains, le dos, le cou, l'intérieur des cuisses et l'abdomen. La maladie est appelée ainsi en raison de la similitude des sentiments avec une «morsure» d'ortie: la zone affectée démange, fait mal et cuit.

En outre, les allergies au froid peuvent se manifester sous forme de petites éruptions cutanées rougeâtres ou de boutons.

Savez-vous qu'une réaction proche des allergiques survient non seulement au froid, mais aussi à la chaleur? Lisez l'article suivant sur le site temurka.com à propos d'un phénomène comme l'urticaire thermique.

Cloquage

Les cloques sur la peau sont appelées manifestations atypiques de l'urticaire réflexe. Une petite éruption cutanée avec démangeaisons et des cloques couvrent la zone affectée, puis des ecchymoses peuvent apparaître. Dans les cas graves, les cloques grandissent et fusionnent les unes avec les autres.

Rougeur, démangeaisons, gonflement

Les allergies au gel peuvent se faire ressentir un érythème froid. Elle se manifeste par une rougeur et une douleur de la peau au site de la lésion..

La dermatite froide est caractérisée en ce que la zone affectée est démangeaisons et squameuse. La dermatite ressemble à des taches sur la peau d'un diamètre de 2 à 5 cm.

Cheilitis (inflammation des lèvres)

Chez certains patients, l'allergie au froid se manifeste sous la forme d'un œdème des lèvres. Il y a aussi une éruption d'une teinte blanchâtre ou rosée près d'eux. Ce phénomène se produit souvent lors de la prise de liquide froid à l'intérieur ou de la consommation de glace.

Migraine et maux de tête

Il y a un groupe de patients chez qui une allergie au froid provoque de graves maux de tête qui disparaissent à mesure qu'ils se réchauffent. Parfois, cette forme d'allergie ne se manifeste pas par des lésions cutanées.Par conséquent, elle peut rester non diagnostiquée pendant des années..

Éternuements et congestion nasale

L'allergie au froid s'accompagne de symptômes du rhume: éternuements, larmoiements, congestion nasale. La rhinite allergique au froid disparaît généralement quelques heures après le réchauffement. Ce qui est le plus intéressant, beaucoup de personnes souffrant de ce problème ne sont même pas conscientes des allergies. Habituellement, tout est amorti pour l'hypothermie, le rhume et le SRAS.

Conjonctivite

Moins souvent, le patient souffre de conjonctivite après un contact avec le froid. Mais elle, contrairement à celle infectieuse, passe d'elle-même après qu'une personne s'est échauffée. La conjonctivite se traduit par un gonflement et une rougeur des yeux, des larmoiements et des douleurs..

Il existe d'autres signes d'une allergie au froid..

Les étapes d'une allergie au froid

Considérez les trois étapes caractéristiques de l'évolution des réactions allergiques.

Stade I - immunologique. Lors de la première rencontre du corps avec l'allergène, une sensibilisation est observée - le corps essaie l'allergène et produit une réponse, c'est-à-dire des anticorps.

Étape II - la formation de médiateurs. Les médiateurs sont des substances biologiquement actives impliquées dans la réponse allergique du corps. Parmi eux, la sérotonine, l'héparine, l'acétylcholine et l'histamine. Ils sont responsables de la rougeur de la peau, de la vasodilatation et d'autres manifestations d'allergies.

Stade III - une réaction allergique. À ce stade, le patient est confronté à des manifestations d'allergies physiquement tangibles.

L'allergie au froid étant une réaction pseudo-allergique, on pense que la première étape est absente car il n'y a pas d'allergène. Lorsqu'il est exposé au froid, le corps produit immédiatement des médiateurs qui provoquent des symptômes désagréables..

Diagnostic des allergies au froid

Une allergie au gel, en premier lieu, doit être différenciée avec d'autres types d'allergies. De plus, il se déguise parfois en ARI. Une personne non initiée peut confondre différentes maladies. Un diagnostic différentiel est facilement donné à un médecin en utilisant les méthodes suivantes:

  • test d'allergie au froid;
  • test sanguin pour les anticorps (cryoglobulines, cryofibrinogène);
  • dermatoscopie des éruptions cutanées;
  • PH-métrie de la peau;
  • test sanguin général et biochimique.

Un test d'allergie au froid est effectué à l'aide d'un morceau de glace. Cela est fait par le médecin de la clinique, mais vous pouvez l'essayer vous-même. Un morceau de glace est appliqué sur la peau de l'avant-bras pendant 2-3 minutes. 2 à 15 minutes après le retrait de la glace, la peau s'enflamme, rougit et gonfle. Si une réaction aiguë est observée, cela indique la présence d'une allergie.

Cependant, il convient de noter que certains patients ne réagissent pas aux morceaux de glace, mais qu'il y a une réaction à l'air froid. Ils ont ce test sera faux négatif.

Traitement des allergies au froid

Le traitement des allergies au froid est le suivant.

Le patient reçoit des pilules pour une allergie au froid (loratadine, cétirizine, suprastine, tavegil, etc.). Ce sont des antihistaminiques traditionnels. Il est conseillé au médecin de sélectionner le médicament et la posologie en tenant compte des contre-indications. Et le patient doit se rappeler: les médicaments antiallergiques pour les allergies au froid devront être pris régulièrement, ce qui est nocif pour la santé, donc la posologie et la fréquence d'admission ne doivent en aucun cas être dépassées.

Les crèmes et onguents pour les allergies au froid ("Onguent Advantan", "Gel Fenistil", "Protopic", "Skin Cap", "Psilo-baume", "Elidel", "Eplan", "Gistan") ont un effet antihistaminique. Ces onguents sont utilisés pour soulager les démangeaisons et l'enflure: Bufeksamak, Elokom, Sinaf Ointment, Akriderm GK, Hydrocortisone, Celestoderm.

Ne prend pas non plus la peine de boire un entérosorbant. Il éliminera du corps les complexes immuns formés lors de la réaction au froid.

En outre, il est prescrit au patient de prendre des médicaments qui améliorent la microcirculation sanguine et renforcent les vaisseaux sanguins.

Lorsque le système nerveux est épuisé dans le contexte d'une allergie, des antidépresseurs et des tranquillisants sont prescrits.

L'apport de multivitamines est nécessaire pour renforcer l'immunité, et aussi parce que parfois les allergies sont le résultat d'une hypovitaminose.

L'autolymphocytothérapie - l'introduction de lymphocytes obtenus à partir de son sang vers le patient - est très efficace dans le traitement de la maladie, ainsi que la plasmaphérèse - purification du sang à partir de cryoglobulines.

Les médecins traitent également de manière symptomatique les complications et autres manifestations d'allergies au froid..

Vous devez comprendre que les mesures énumérées visent à soulager les symptômes et non au traitement. Le traitement est l'élimination de la cause profonde. Par conséquent, un examen complet avec traitement ultérieur des maladies concomitantes est nécessaire. Les efforts doivent être dirigés contre tout ce qui pourrait déclencher une allergie..

Conséquences et complications possibles d'une allergie au froid

Dans la plupart des cas, une allergie au gel n'est pas mortelle. Mais parfois, cela entraîne de graves conséquences, voire la mort. Les complications les plus courantes sont.

Gonflement des tissus

En cas d'allergies graves au froid, les organes internes et les tissus gonflent. Pour cette raison, une personne éprouve de la faiblesse, devient nerveuse. Le degré extrême d'une réaction allergique est l'œdème de Quincke, qui est particulièrement dangereux dans le larynx. En conséquence, la respiration est difficile et une personne commence à suffoquer.

Développement de l'asthme

Les asthmatiques sont aggravés par le froid. Par conséquent, beaucoup pensent que l'asthme est une complication des allergies. Mais ce n'est pas le cas. En fait, il n'y a aucun lien avec les allergies. Les asthmatiques sont tout simplement particulièrement sensibles à la basse température de l'air inhalé..

Effondrement et perte de conscience

Avec des éruptions allergiques étendues, une hypotension (baisse de la pression artérielle) et un collapsus (insuffisance cardiovasculaire soudaine) se développent, entraînant une perte de conscience.

Réflexe bronchospastique

Dans les cas les plus graves, les allergies empêchent une personne de respirer le froid en raison d'un bronchospasme, son larynx gonfle, sa tension artérielle diminue et un choc peut se développer. Parfois, cette condition couvre une personne lors d'une immersion dans l'eau froide (durcissement): en conséquence, le patient se noie et s'étouffe.

Choc anaphylactique

Le choc anaphylactique est le résultat d'une réaction allergique sévère, y compris au froid. Le premier symptôme est une douleur aiguë dans le domaine des éruptions cutanées. Après vient l'effondrement vasculaire et le bronchospasme. À ce stade, il est important de fournir une assistance médicale dès que possible (pour donner une injection d'adrénaline), car cette condition mène à la mort.

Prévention des allergies au froid

Une allergie au gel nécessite la discipline d'une personne, car il est difficile d'effectuer une prophylaxie: une fois - et encore une fois.

Tout d'abord, évitez l'hypothermie. Avant de sortir, habillez-vous chaudement et minimisez la zone de taches nues. Bien qu'il soit impossible d'éliminer complètement le facteur froid. Chez les personnes souffrant d'allergies particulièrement sévères, une réaction peut même être observée lors de l'aération dans la pièce ou assis à l'ombre après une exposition au soleil.

Dans la garde-robe d'une personne allergique, il ne devrait pas y avoir de tissus en laine, synthétiques et teints: ils améliorent le cours de la réaction allergique, comme irritent eux-mêmes la peau.

Des crèmes obligatoires qui protègent la peau du froid sont nécessaires. Il est important qu'ils soient marqués «hypoallergéniques».

Certains médecins recommandent de tempérer, cependant, si vous en faites trop avec la température, vous pouvez obtenir une réaction aiguë du corps au froid avec des conséquences graves. Par conséquent, il est difficile pour les personnes allergiques de persuader cette méthode.

Si tout le reste échoue, envisagez de déménager dans un pays chaud..

Régime d'allergie au froid

La correction du régime alimentaire est l'un des moyens de prévenir les allergies au froid. Si une personne a déjà tendance à des réactions allergiques, son corps est préférable de ne pas provoquer à nouveau même d'autres allergènes, afin de ne pas augmenter le risque de symptômes allergiques par le froid.

Épicé et mariné, viande rouge, miel, agrumes, chocolat, produits contenant des conservateurs et des produits chimiques sont exclus des aliments. Ne mangez pas non plus d'oeufs, fruits de mer, fromages épicés, noix, champignons, bonbons. Et en aucun cas vous ne devez manger froid (cocktails, glaces, etc.) et alcool.

Allergie au froid: symptômes, traitement, photo

Les allergies au froid dans les mains sont une maladie très rare et complètement inexplorée, dont les principales causes n'ont pas encore été déterminées. Les médecins savent seulement que la sensibilité accrue du corps humain à sa propre protéine (cryoglobuline), qui change lorsqu'elle est exposée à de basses températures, est coupable de ce phénomène, ce qui provoque ce que l'on appelle «l'urticaire froide». L'allergie au froid en hiver est particulièrement intensifiée lorsque la température descend en dessous de zéro. Mais parfois, cette maladie dérange les gens en été (après un bain dans l'eau froide, avec une hypothermie sévère, etc.).

Allergie au froid: photos et concepts généraux

L'urticaire froide est une réaction du corps qui apparaît dans les zones ouvertes du corps sous la forme d'éruptions cutanées sous forme de taches rouges provoquées par l'action de la basse température. Malgré le fait que ce phénomène soit appelé allergie, cette maladie n'a rien de commun avec une véritable réaction allergique. Le froid, une humidité élevée et le gel sont des facteurs physiques, pas une substance qui augmente la sensibilité du corps humain.

Causes d'une allergie au froid

Les médecins sont convaincus qu'une allergie au froid n'est pas une maladie indépendante. Ce n'est là qu'un des symptômes d'une maladie somatique. Comme mentionné ci-dessus, la raison pour laquelle une allergie au froid se manifeste est une protéine spéciale dans le corps humain (cryoglobuline), et une température basse sert de déclencheur. Ce processus est activé par divers facteurs qui ont ce potentiel sous la forme d'une diminution des fonctions protectrices du système immunitaire, ainsi que de la présence de diverses maladies infectieuses, rhumes et parasitaires.

En outre, la raison pour laquelle une allergie au froid apparaît peut être une violation du tube digestif du système sous la forme d'un ulcère, d'une gastrite chronique ou d'une cholécystite. Mais les médecins sont convaincus qu'en plus de ces maladies chroniques et de nombreuses autres, elles peuvent provoquer cette réaction du corps à des températures plus basses dans l'environnement extérieur. Quant aux enfants, ils ont généralement une urticaire froide suite à une réaction allergique aux aliments.

L'allergie au froid a un mécanisme de développement et d'apparence assez complexe. Aujourd'hui, la médecine ne peut toujours pas comprendre pleinement ce phénomène, mais certains facteurs provoquent la manifestation de ces symptômes. Elles sont:

  • boire des boissons ou des aliments très froids;
  • une transition nette d'un milieu à température normale à des conditions de basse température;
  • contact avec l'eau froide qui se produit dans la vie quotidienne lors du nettoyage ou du lavage de la vaisselle, ainsi que du bain dans l'eau.

Tous ces facteurs ne commencent à fonctionner que lorsque le corps humain a une faible immunité..

Les symptômes d'une allergie au froid

Souvent, une allergie au froid sur les mains ressemble à une dermatite. C'est pour cette raison qu'il est assez difficile de le distinguer de cette maladie. Une allergie au froid commence par de simples démangeaisons et des rayures sur différentes parties de la peau. Ainsi, les mains deviennent sèches, la peau sur elles commence à devenir rugueuse et couverte de petites fissures. Ensuite, des éruptions cutanées apparaissent sous la forme d'urticaire. À la fin de ce processus, les mains gonflent..

Le corps présente parfois des réactions plus prononcées. Cela se produit si de la neige ou de la pluie froide pénètre à la surface de la peau. Dans ce cas, les mains commencent à se couvrir de vésicules œdémateuses et rouges, qui sont remplies d'un liquide clair. Tous ces symptômes deviennent plus visibles immédiatement après avoir réchauffé la peau gelée. Après qu'ils disparaissent progressivement et après environ une heure, la peau des mains devient propre.

De plus, les personnes prédisposées à une allergie au froid, après avoir quitté la maison dans le froid, commencent à éternuer et, en même temps, elles ont le nez qui coule. Tous ces symptômes s'expliquent par des dommages à la muqueuse, ce qui entraîne des difficultés dans le fonctionnement des fonctions des organes respiratoires.

La réaction d'une personne à une température basse se manifeste parfois comme une allergie aux yeux. À ce moment, ils commencent à rougir, à démanger et à se déchirer. Parallèlement à cela, un gonflement apparaît près des paupières et des yeux..

Les allergies au froid peuvent être déterminées par certains autres symptômes, notamment:

  • maux de tête fréquents;
  • essoufflement
  • fortes chutes de pression;
  • malaise général.

Ces manifestations créent un inconfort énorme pour une personne et réduisent ses performances, tout en contribuant à l'apparition d'irritabilité.

Allergie au froid chez les enfants

La rougeur sur les mains des enfants lorsqu'ils sortent peut parfois être une réaction naturelle du corps. L'allergie ne peut être distinguée d'une autre maladie que dans le cas où l'enfant se plaint de démangeaisons, ce qui commence à le tourmenter dans les lieux d'éruption cutanée. Mais, d'une manière ou d'une autre, un examen par un allergologue est nécessaire pour passer les tests nécessaires et poser un diagnostic précis. Ce n'est qu'après cela qu'il sera possible de prescrire des médicaments pour le traitement.

La réaction au froid chez les bébés apparaît:

  • lors de l'utilisation de crème glacée, ainsi qu'au contact de l'eau froide;
  • en nageant dans la piscine;
  • pendant les promenades en hiver.

Variétés d'urticaire froide

L'allergie au froid se produit:

  • Chronique ou aiguë. Cette forme de la maladie commence par de fortes démangeaisons dans les zones cutanées ouvertes, se propageant parfois dans tout le corps. Ensuite, à ces endroits, des œdèmes se forment, qui apparaissent sous la forme de cloques. Dans les allergies aiguës, certains endroits de la peau sont couverts d'éruptions cutanées rouges importantes, semblables à une «piqûre d'ortie». Les formes graves de pathologie s'accompagnent de douleurs dans les articulations et les muscles, de malaise général, de faiblesse grave et de palpitations. Ces exacerbations durent généralement 2-3 semaines, mais parfois une personne peut être dérangée par toute la période froide..
  • Réflexe. Cette forme de la maladie est une réaction générale ou locale d'une personne au froid. Ses symptômes sont une éruption cutanée qui apparaît dans la zone de contact direct avec de basses températures.
  • Récurrent. Ce type d'allergie n'apparaît qu'au début du printemps ou en automne. Le reste de l'année, la maladie s'aggrave au contact de l'eau froide.
  • Dermatite froide. Avec cette forme de la maladie, la peau est très irritante et pèle. Avec des complications d'allergies, un œdème est également observé..
  • Érythème froid. La manifestation de cette maladie s'accompagne d'une rougeur de la peau avec des sensations douloureuses exprimées dans les zones touchées.
  • Conviviale et familiale. Il s'agit d'un type d'allergie assez rare, qui se transmet à la personne par sexe. Cette maladie est caractérisée par une éruption papuleuse, accompagnée d'une sensation de brûlure. Cette réaction apparaît quelques heures après le contact avec le froid. Les symptômes d'une allergie au froid familiale sont des manifestations périodiques de la fièvre, ainsi que des frissons et des douleurs articulaires.

Allergie au froid: traiter une maladie

Comment être traité pour les personnes allergiques à la peau des mains? Le traitement et les symptômes sont bien connus des médecins, mais la réponse donnée par tous les spécialistes ne convient pas toujours aux patients. Les médecins recommandent d'éliminer complètement l'effet de l'allergène, c'est-à-dire le froid et le gel. Cependant, cela est presque impossible à réaliser. Mais, d'une manière ou d'une autre, les patients souffrant d'allergies en hiver devraient porter des vêtements chauds fabriqués à partir de tissus naturels à l'extérieur et essayer de prévenir l'hypothermie. En plus des avertissements, il existe de nombreux remèdes dont l'utilisation réduira considérablement les conséquences de cette maladie..

Usage de drogues

Lorsqu'une personne a une allergie au froid dans ses mains, le traitement de cette maladie est similaire au traitement des vraies allergies. Parmi les médicaments prescrits, les antihistaminiques tels que Suprastin, Tavegil et Claritin. Nous ne devons pas oublier que certains médicaments ont un effet hypnotique et, par conséquent, ils ne doivent pas être utilisés avant un travail nécessitant une attention ou une vitesse de réaction. Dans les situations difficiles, un allergologue peut prescrire une plasmaphérèse, ainsi que certains immunosuppresseurs, pour nettoyer le sang des cryoglobulines et des glucocorticostéroïdes.

Une allergie au froid est souvent la manifestation d'une maladie chronique avec pyélonéphrite ou amygdalite, bronchite ou sinusite. Les dents dentaires peuvent également provoquer une pathologie. Dans cette situation, le médecin prescrit des médicaments appropriés pour éliminer ces maladies..

Les patients atteints d'insuffisance hépatique et intestinale sont également sujets aux allergies au froid. Dans ces situations, seul le traitement de la maladie sous-jacente aidera à éliminer les symptômes désagréables..

Traiter les enfants pour les allergies au froid

Les enfants sont allergiques au froid et provoquent une grande gêne. Les éruptions cutanées et les taches rouges qui apparaissent dans les mains des bébés après avoir marché en hiver peuvent démanger ou même s'enflammer. Ces enfants par temps froid devraient être emmenés moins souvent pour une promenade, et lors de la visite de la rue, graisser les poignées avec de la crème pour bébé et aussi les porter correctement. Quant aux antihistaminiques, ils ne peuvent être administrés aux bébés que selon les directives d'un médecin. De plus, l'enfant doit non seulement être traité, mais aussi renforcer son système immunitaire.

L'utilisation de remèdes populaires

La nature a donné aux gens de nombreux remèdes naturels qui peuvent aider à éliminer les symptômes d'allergies après un rhume dans les mains. Et le traitement chez les enfants (comme chez les adultes) sera assez efficace et sûr..

Ainsi, les framboises sont considérées comme un excellent remède populaire. Les racines de framboises sèches déchiquetées à raison de 50 grammes doivent être versées avec 500 ml d'eau, puis à feu doux pour noircir pendant une heure. Obtenu de cette manière, le bouillon est refroidi et décanté. Vous devez boire 2 cuillères à soupe trois fois par jour. La durée du traitement avec décoction est d'environ 2 à 3 mois. Cette boisson peut également être utilisée comme prophylaxie. Dans ce cas, il doit être consommé 2 mois avant le début du gel..

Des allergies aident également les graines de tournesol et les betteraves rouges. Ces produits doivent être consommés en hiver sous toutes leurs formes et en toute quantité. Le jus de betterave frais est efficace contre la maladie. Il doit être consommé 3 fois dans la journée pour 0,5 tasses. En outre, avec des allergies, le jus de céleri frais peut aider, qui est consommé par 0,5 cuillère à café 3 fois par jour avant les repas.

Une solution à base de 1 gramme de momie et 1 litre d'eau bouillie aide parfaitement contre les symptômes de l'urticaire froide. Tous les produits dissous sans sédiment dans l'eau, les adultes doivent boire 120 ml le matin, les enfants 60 ml et les adolescents 80 ml. Le même outil, mais avec une concentration plus élevée (1 gramme pour 100 millilitres), peut également être utilisé comme médicament externe. La composition lubrifie la peau des mains.

Les guérisseurs traditionnels sont invités à utiliser des bleuets, qui doivent être râpés et appliqués sur les lésions sous forme de compresse.

Afin d'éliminer les rougeurs de la peau, les desquamations, la sécheresse et les démangeaisons chez les enfants allergiques au froid, une solution de pousses de pin est préparée dans de l'huile végétale. Pourquoi avez-vous besoin de pré-récolter des matières premières. Les pousses de pin ne sont nécessaires que jeunes. Ils sont pris dans un rapport de 1: 1 à l'huile et autorisés à infuser le mélange dans un endroit sombre pendant 5 mois. Cette composition est frottée sur la peau d'un bébé malade.

L'œdème des allergies est parfaitement éliminé en buvant de la sève de bouleau. Cette boisson est un bon agent fortifiant, tout en régulant le métabolisme eau-sel dans le corps, tout en produisant un léger effet diurétique. Vous pouvez boire du jus à tout moment, mais pour les adultes, la dose quotidienne ne doit pas dépasser 1 litre. par jour et pour les enfants - de 250 à 500 ml (en tenant compte de l'âge).

En fin de compte, je tiens à noter que, malgré la rareté, une allergie au froid est une maladie assez dangereuse qui, en cas de traitement inapproprié, peut être lourde de conséquences. C'est pourquoi vous n'avez pas besoin d'automédication, mais vous devez tout d'abord consulter un médecin, effectuer tous les tests requis, puis seulement commencer les procédures de traitement.

Les causes d'une allergie au froid

Une allergie au froid est l'une des principales causes d'éruptions cutanées.Cette pathologie est très courante. Le plus souvent, une telle réaction allergique ne représente pas un grand danger pour l'homme. Dans certains cas seulement, des complications dangereuses se développent sous la forme d'une altération de la fonction respiratoire et d'un choc anaphylactique.

Le développement d'allergies au froid

L'allergie au froid chez les enfants et les adultes est une réaction pathologique du système immunitaire du corps qui se produit chez les personnes sensibles. Il se développe en réponse à des stimuli externes. La prévalence des allergies est très élevée..

Les adultes et les enfants souffrent de cette maladie, il est noté chez les personnes d'âges différents. Le nombre de patients augmente régulièrement..

Une allergie au froid sur le visage et d'autres parties du corps se développe à la suite d'une exposition répétée au stimulus. Diverses maladies (cirrhose du foie par exemple) contribuent à l'intensification des symptômes. Du froid peut se développer:

  • urticaire;
  • rhinite;
  • bronchospasme;
  • conjonctivite;
  • gonflement de la peau;
  • dermatite.

Parfois, il arrive qu'une réaction allergique grave entraîne un choc anaphylactique. Dans ce cas, le patient doit recevoir des soins d'urgence. Il s'agit d'une allergie au froid..

Les principaux facteurs étiologiques

Les causes de cette maladie doivent être connues de tous les médecins. Les facteurs de risque pour le développement d'une réaction allergique sont: un changement brusque des conditions climatiques; exposition au corps d'air froid; Brouillon; laver la vaisselle à l'eau froide; nager dans l'eau glacée; boire des boissons gazeuses; hérédité accablée.

Le plus souvent, les symptômes surviennent en hiver, lorsque la température ambiante est très basse. Chez un adulte et un enfant, des plaintes peuvent apparaître par temps venteux.

Le groupe à risque comprend les personnes qui ne portent pas de gants et qui ouvrent diverses parties du corps (cou, tête) en hiver..

Dans les conditions domestiques, une allergie au froid sur le visage ou le corps se produit lors de la douche, du bain, de la vaisselle ou du sol.

Tout le monde ne sait pas si une maladie peut survenir en buvant de l'eau froide. C'est très rare..

Chez l'adulte et l'enfant, les facteurs suivants augmentent le risque d'éruption cutanée et d'autres symptômes:

  • la présence d'allergies alimentaires ou polliniques;
  • invasion helminthique;
  • tuberculose;
  • stress;
  • troubles auto-immunes;
  • la présence d'une pathologie infectieuse;
  • maladies endocriniennes;
  • maladies chroniques de la peau récurrentes;
  • dysbiose.

Améliore les effets négatifs des basses températures sur la peau, tendance congénitale aux dermatoses.

Plus le tissu refroidit, plus la réaction allergique est vive.

Les facteurs de risque permanents de développement de cette pathologie incluent l'hypersensibilité des cellules aux médiateurs inflammatoires (kinines, histamine), le dysfonctionnement des phagocytes, un déséquilibre des substances inflammatoires et anti-inflammatoires et une désactivation altérée.

La pathogenèse des allergies au froid

Vous devez savoir non seulement pourquoi les allergies au froid se développent sur les mains, mais aussi le mécanisme de son développement. Cette pathologie est due à une réponse immunitaire incorrecte du corps à une basse température. 3 phases d'allergie sont connues. Initialement, le corps entre d'abord en contact avec un irritant. Pas de réponse.

Par la suite, les processus suivants se produisent:

  • la production de cellules immunitaires est améliorée;
  • les lymphocytes s'accumulent dans les tissus; L'IgE est produite;
  • les mastocytes sont activés;
  • des complexes immuns se forment;
  • les médiateurs inflammatoires sont libérés.

Les allergies au vent se manifestent souvent par l'urticaire. Dans le contexte des troubles immunitaires, des réactions physiopathologiques sont observées. Le rôle principal dans le développement du tableau clinique des allergies consiste à augmenter la perméabilité de la paroi capillaire. Le résultat est un œdème tissulaire. Le plus souvent, il affecte les couches supérieures de la peau. Avec l'œdème de Quincke, le tissu sous-cutané est affecté.

L'inhalation de masses d'air froid entraîne un spasme des bronches et une réponse inadéquate de la muqueuse. Certains aliments et médicaments peuvent contribuer à l'activation des mastocytes et à la production d'histamine. Si vous êtes allergique à l'air froid ou à l'eau froide, le plus souvent, les symptômes apparaissent immédiatement. L'urticaire se développe après 5-30 minutes. Les changements tissulaires sont réversibles. Le réchauffement de la peau entraîne la disparition des symptômes de la maladie.

Le développement de l'urticaire froide

Avec une allergie au froid, les symptômes sont peu nombreux. Dans presque tous les cas, l'urticaire survient. Il s'agit d'une éruption cutanée sous forme de cloques. Les symptômes suivants sont possibles: rougeur de la peau; démangeaison gonflement des tissus.

Parfois, l'allergie aquagène se produit sans éruption cutanée. L'urticaire dans l'eau froide ou l'air peut être congénitale et acquise. Dans le premier cas, les nourrissons sont malades. Les symptômes peuvent apparaître chez les bébés de moins de 6 mois.

Le plus souvent, des signes de la maladie sont détectés chez les adultes de 30 à 50 ans. De toutes les urticaires physiques, la part de cette pathologie va jusqu'à 5%.

Comment se manifeste une allergie au froid, tout le monde ne le sait pas. Le symptôme le plus persistant est de multiples cloques. Ils ont les caractéristiques distinctives suivantes: ils sont localisés principalement dans les zones ouvertes du corps en contact avec l'eau et l'air; accompagnée de démangeaisons; forme ronde; sont situés symétriquement; fusionner; Couleur rose; sans douleur; avec des limites claires; entouré d'un anneau d'hyperémie; des tailles différentes.

Ils peuvent être sur les mains, le cou ou le visage. Le tronc et les membres inférieurs sont moins touchés. Chez les enfants, les éruptions cutanées sont souvent localisées sur les hanches, les jambes et les genoux. Lorsqu'elles sont allergiques aux courants d'air, les ruches apparaissent soudainement. L'œdème de Quincke l'accompagne souvent. Une caractéristique de l'éruption est sa migration. Chaque jour, des cloques peuvent apparaître dans différentes parties du corps. Avec des éruptions cutanées abondantes, de grands foyers se forment parfois. Il y a des moments où les gens ont une desquamation de la peau. Ensuite, vous devez exclure la dermatite. Parfois, des ecchymoses apparaissent sur la peau. La raison en est une hémorragie sous-cutanée. Les cloques avec urticaire passent rapidement, sans laisser d'hyperpigmentation, de cicatrices et de taches blanches.

Les allergies au froid chez un enfant et un adulte peuvent s'aggraver tout au long de la vie. Parfois, après 5 à 10 ans, l'état des patients s'améliore. Avec cette pathologie, le risque d'anaphylaxie est élevé.

Réaction de type rhinite

Une réaction allergique à basse température peut se manifester par une rhinite. Les symptômes surviennent lorsqu'une personne sort à l'extérieur par temps froid. Les symptômes caractéristiques de la rhinite ne sont pas connus de tous. L'inhalation d'air froid irrite la muqueuse. Elle gonfle. Au fil du temps, la membrane muqueuse devient lâche et pâle.

Pour les réactions allergiques telles que la rhinite, les symptômes suivants se produisent:

  • éternuements
  • décharge liquide;
  • larmoiement
  • inconfort dans les yeux;
  • congestion nasale;
  • diminution de l'odorat;
  • ton de voix nasale;
  • toux;
  • démangeaison
  • brûlant.

La différence entre cette forme de rhume et la bactérie est la nature muqueuse de la décharge. Ces derniers ne contiennent pas de pus. Les allocations sont transparentes et liquides. Les patients sont préoccupés par des démangeaisons constantes et des chatouillements dans le nez. Souvent, la rhinite s'accompagne d'une conjonctivite. Pourquoi cette pathologie est dangereuse, tout le monde devrait savoir.

Si le traitement contre les allergies est retardé ou inapproprié, l'odorat diminue avec le temps..

Une forte congestion nasale oblige les patients à respirer par la bouche même par temps froid. Cela conduit à une pathologie respiratoire. Dans les cas graves, les sinus paranasaux sont impliqués dans le processus. Une sinusite peut se développer. Les complications courantes de la rhinite froide sont l'inflammation de l'oreille moyenne et la formation de polypes dans le nez.

Réaction d'œdème de Quincke

En cas d'allergies, il existe un risque de développer un angio-œdème aigu. Elle affecte les adultes et les enfants. Il s'agit d'une affection qui se manifeste par un œdème des couches profondes de la peau et du tissu sous-cutané. Cette pathologie se développe rapidement. Les symptômes persistent pendant 2-3 jours. L'œdème de Quincke avec choc est le symptôme le plus dangereux d'une allergie au froid.

Il peut être reconnu par l'apparence caractéristique d'une personne. Avec des allergies au froid, en règle générale, le visage gonfle. Les paupières, les lèvres, la langue et les joues sont impliquées dans le processus. Si vous ne guérissez pas une personne, une issue fatale est possible. Les principales causes sont l'œdème des voies respiratoires et l'asphyxie. Avec les allergies au froid, les zones avec du tissu sous-cutané lâche sont plus affectées..

Les symptômes et le traitement de l'œdème de Quincke doivent être connus de tous. Pour cette pathologie, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • essoufflement avec difficulté à respirer;
  • peau pâle;
  • cyanose;
  • enrouement de la voix;
  • gonflement des paupières;
  • rétrécissement des fissures palpébrales.

L'enflure se produit en quelques minutes. Chez certaines personnes, il se forme progressivement. Les troubles de la parole et l'enrouement sont les principaux signes d'œdème laryngé. Toux possible. Ces personnes ont une respiration sifflante. La raison en est une diminution de la clairance des voies aériennes. Parallèlement à l'œdème, une personne peut présenter d'autres manifestations d'allergies.

Parfois avec cette pathologie, les muqueuses sont affectées. Les voies urinaires, la cavité buccale et le tube digestif sont impliqués dans le processus. Parfois, la plèvre est affectée. Il se manifeste par un essoufflement, des douleurs thoraciques et une faiblesse.

Si aucune assistance n'est fournie à une personne, l'asphyxie est possible. En raison d'une carence en oxygène, le patient perd connaissance.

En l'absence de cyanose cutanée, le choc anaphylactique doit être exclu..

Autres allergies

Vous devez non seulement connaître les causes des allergies au froid, mais aussi ce qu'est le choc anaphylactique. Il se développe avec une forte réaction du système immunitaire. Ses principales caractéristiques sont:

  • hypotension artérielle;
  • sentiment de peur; vertiges;
  • faiblesse grave;
  • dysphonie;
  • dyspnée;
  • rhinorrhée;
  • agitation psychomotrice;
  • convulsions;
  • miction involontaire;
  • sueur collante;
  • pâleur de la peau;
  • tachycardie;
  • respiration bruyante;
  • la peau qui gratte.

Une réaction allergique peut se manifester par une conjonctivite. La coquille de l'œil est impliquée dans le processus. La blépharite est moins courante. Surtout les jeunes tombent malades. Avec une conjonctivite sur le fond d'une allergie au froid, les deux yeux sont immédiatement impliqués dans le processus.

Les symptômes suivants apparaissent:

  • sensibilité accrue à la lumière vive;
  • rougeur;
  • gonflement;
  • larmoiement
  • fil;
  • gonflement des paupières.

Les symptômes de lésions oculaires apparaissent dans les premières minutes après une exposition au froid sur le corps. Dans certains cas, les allergies se manifestent par de la fièvre et un malaise général. Parfois, un bronchospasme se développe. Il se manifeste par une toux paroxystique, un essoufflement et une respiration sifflante.

Examen des patients allergiques

Avant de traiter une allergie au froid, il est nécessaire d'exclure d'autres maladies et d'examiner la personne. Il est nécessaire d'établir les causes d'une réponse immunitaire insuffisante. Le médecin en train d'interroger le patient doit identifier:

  • principales plaintes;
  • conditions d'apparition des symptômes;
  • antécédents allergiques;
  • le mode de vie et l'alimentation du patient;
  • l'hébergement;
  • l'efficacité des antihistaminiques.

Après avoir recueilli une anamnèse, un patient est examiné. Afin de confirmer le diagnostic d'allergie au froid, les études suivantes seront nécessaires: tests cliniques généraux; chimie sanguine; tests cutanés; tests provocateurs; analyse des lymphocytes sensibilisés.

Le médecin doit non seulement établir les causes des symptômes, mais également déterminer la gravité du patient. Pour cela, les signes vitaux (pression, pouls et fréquence respiratoire) sont évalués. Avant de traiter une allergie au froid, il est nécessaire d'effectuer un test provocateur. Un glaçon est placé sur la peau intacte du patient pendant 10 à 15 minutes.

Après avoir chauffé cette zone, la réaction est évaluée. Si un gonflement ou des cloques apparaissent, le diagnostic est confirmé. Avec une allergie au froid, les symptômes sont très différents. Le diagnostic final est établi sur la base des résultats de tests provocateurs et d'analyses immunologiques. IgE détectée dans le sang des patients.

Les principales méthodes de traitement

En cas d'allergies au froid, le traitement est conservateur. Les médicaments suivants peuvent être prescrits: antihistaminiques locaux et systémiques; stabilisateurs de membrane de mastocytes; bloqueurs des récepteurs des leucotriènes; corticostéroïdes; adrénomimétiques; bronchodilatateurs.

Une partie intégrante du traitement est l'utilisation de médicaments antiallergiques. Les médicaments de première intention sont des bloqueurs systémiques des récepteurs H1-histamine. Il s'agit notamment de Claritin, Zirtek, Cetirizine, Loratadin, Zodak, Suprastinex, Parlazin, Fexofast et Fexadine. En cas de développement d'un œdème ou d'un choc de Quincke, des médicaments sont injectés.

Les allergies sont parfois si graves que les patients peuvent avoir besoin de soins d'urgence. En cas de choc, il est nécessaire de stabiliser la pression artérielle, de normaliser la respiration et l'activité cardiaque.

Les antihistaminiques, l'épinéphrine et la prednisolone sont utilisés. Vous devez réchauffer rapidement le patient.

Pour les allergies au froid, des corticostéroïdes systémiques peuvent être prescrits. Ils éliminent les rougeurs, les démangeaisons cutanées, l'enflure et normalisent la pression artérielle. S'il y a une allergie au froid sur les mains sous la forme d'une éruption cutanée, des onguents hormonaux sont prescrits. Il s'agit notamment de Sinaflan, Advantan, Beloderm, Dexamethasone et Gistan-N. Les remèdes externes tels que Fenistil et Psilo-Balm sont efficaces. Pour les allergies sous forme de rhume, des préparations à base de cromoglycate de sodium sont prescrites. Ce groupe comprend Cromoglin et Cromohexal. Ils sont utilisés par voie topique sous forme de sprays ou de gouttes dans le nez. Afin d'éliminer la congestion nasale, des agonistes adrénergiques sont utilisés (Naftizin, Tizin Xilo).

Si une personne présente des symptômes d'insuffisance respiratoire, du salbutamol ou de l'ufilline est prescrit. Ces médicaments dilatent les bronches, éliminant l'essoufflement et la toux. Parfois, avec des allergies au froid, des bloqueurs des récepteurs des leucotriènes sont utilisés. En cas de conjonctivite, des gouttes sont incluses dans le schéma thérapeutique (Alomid, Cromohexal, Vizin Allerji, Oftan Dexamethasone, Maxidex).

Autres aspects du traitement

Tout le monde ne connaît pas les symptômes d'une allergie au rhume, que faire dans une situation similaire. La complexité du traitement est qu'il est impossible d'exclure l'effet de ce stimulus. Aucun traitement spécifique aux allergènes n'est effectué. Le traitement est principalement symptomatique.

Les patients présentant des signes d'allergie au froid doivent:

  • lubrifier le visage et les mains avec une crème protectrice avant de marcher par temps glacial;
  • lubrifier les lèvres avec du rouge à lèvres hygiénique;
  • couvrir les parties ouvertes du corps avec des vêtements;
  • utilisez de la graisse de blaireau;
  • porter des gants longs et isolés;
  • porter des vêtements d'extérieur avec une capuche et une écharpe chaude;
  • boire diverses préparations à base de plantes;
  • ne mangez pas de produits hypoallergéniques;
  • ne sortez pas dans le froid inutilement.

Avec des symptômes mineurs de la maladie, un durcissement progressif est possible. Essuyage et bains d'air peuvent être effectués. En cas d'allergies sévères, le durcissement est contre-indiqué. Il est utile pour les patients de boire une décoction à base de pommes de pin. Ils peuvent essuyer la peau. En cas d'allergies au froid, vous devez suivre un régime.

Il est nécessaire d'exclure certains produits du menu. Il s'agit notamment des agrumes, du chocolat, du miel, des noix, des œufs et des fraises. Les patients ne doivent pas boire de boissons gazeuses (soda, jus, thé, bière), ainsi que des glaces. L'essentiel est que la nourriture soit chaude. Le respect de toutes les mesures thérapeutiques permet une rémission stable..

Prévention des allergies chez les enfants et les adultes

Les allergies congénitales et acquises au froid peuvent être évitées. Pour ce faire, vous devez respecter les recommandations suivantes: effectuer un traitement avec des antihistaminiques immédiatement avant la période froide; avoir des médicaments pour les premiers soins; si possible, marchez uniquement par temps chaud; Ne bois pas d'eau froide; éviter l'hypothermie; s 'habiller chaudement; éliminer les situations stressantes; porter des chaussures de fourrure épaisses en hiver; ne nagez pas dans l'eau froide; éviter les courants d'air.

Si la maladie n'est pas congénitale, vous devez être tempéré dès l'enfance. Une bonne nutrition joue un grand rôle. C'est grâce à lui que le risque de développer des allergies peut être réduit. Ainsi, l'apparition d'urticaire, d'oedème, de symptômes de rhinite et de conjonctivite est l'occasion de consulter un médecin. La raison en est souvent des allergies au froid..

Allergie au froid - se manifestant chez les adultes et les enfants, symptômes et traitement

Il s'agit d'un phénomène mal étudié qui s'observe chez les personnes intolérantes au froid. L'allergie au froid est une sorte de réaction du corps humain à des températures inférieures à zéro, tandis que l'urticaire apparaît sur la peau. Extérieurement, la pathologie se manifeste lorsqu'une personne tombe sous la pluie ou un vent froid, le contact de la peau avec la neige, l'eau froide, la glace, l'utilisation de boissons fraîches et de nourriture.

Qu'est-ce qu'une allergie au froid?

Même les médecins ne sont pas d'accord sur la réponse à la question "y a-t-il une allergie au froid?", Beaucoup d'entre eux rejettent ce diagnostic, arguant qu'il n'y a pas d'allergène qui provoque une réaction spécifique du corps, et que le froid est un effet physique. Cependant, sous l'influence de basses températures, certaines personnes subissent une libération d'histamine, ce qui provoque des réactions allergiques - vasodilatation, démangeaisons et rougeurs de la peau ou des muqueuses, et le développement d'un œdème. L'allergie au froid est une réponse négative du corps à un stimulus sous la forme d'une basse température.

Les symptômes d'une allergie au froid

Ce problème peut survenir de quelque façon que ce soit et les symptômes d'une réaction allergique peuvent se succéder ou se développer isolément, formant un processus pathologique. Dans ce cas, les symptômes d'une allergie au froid sont généralement complexes et surviennent dans un certain ordre. En suivant le moment de leur manifestation, il est possible de distinguer l'urticaire froide d'une autre maladie similaire en termes de symptômes. Les signes de pathologie les plus courants:

  • Œdème de Quincke;
  • bronchospasme;
  • éruptions cutanées rouges;
  • anaphylaxie.

Sur les mains

La manifestation de l'urticaire froide n'est pas encore un processus pathologique pleinement compris. Les médecins ne peuvent que dire qu'une irritation des mains due au froid apparaît en raison d'une sensibilité accrue du corps à la cryoglobuline (protéine), qui commence à se transformer lorsqu'une personne est exposée à de basses températures. À la suite de ce processus, une réaction allergique se produit..

L'allergie au froid courante dans les mains a aujourd'hui un mécanisme complexe de développement et de manifestation, que la médecine moderne ne peut pas encore expliquer. Souvent, la maladie se fait passer pour une dermatite, il est donc parfois difficile pour une personne inconsciente de distinguer ces pathologies. Une allergie au froid commence à apparaître avec des démangeaisons et une desquamation de la peau, après quoi des éruptions cutanées similaires à l'urticaire commencent à apparaître sur la peau des mains et les membres gonflent.

En plus de l'urticaire, des cloques peuvent apparaître sur la peau des mains, dont la formation s'accompagne de sensations désagréables - augmentation des démangeaisons et des brûlures. En règle générale, une allergie au froid ressemble à des brûlures. Dans certains cas, le corps réagit plus sérieusement à un irritant - neige, gel, pluie froide ou vent - tandis que les mains sont immédiatement couvertes de bulles rouges œdémateuses remplies d'une substance transparente. Ces symptômes deviennent vifs après l'échauffement (contact humain avec de l'eau chaude ou des vêtements). Après une demi-heure ou une heure, la peau redevient propre..

Sur le visage

Pour l'apparition de réactions allergiques cutanées, les mastocytes sont responsables - les cellules qui se trouvent dans les couches supérieures de la peau. Le froid est un irritant puissant pour eux, de sorte que les cellules y réagissent négativement, stimulant la survenue d'un œdème, une desquamation de la peau, des maux de tête et des frissons. L'allergie au froid sur le visage apparaît avec une immunité réduite, mais elle peut également être provoquée par diverses maladies virales chroniques (rhinite, sinusite, sinusite, etc.) et aiguës.

Un corps sain résiste aux effets du froid, tandis qu'un corps affaibli ne peut empêcher le développement de symptômes désagréables. Dans ce cas, normalement, après avoir marché le long de la rue en hiver par temps de gel, une rougeur des zones exposées de la peau se produit, en raison d'une ruée de sang dans les vaisseaux, qui s'amincit d'abord sous l'influence de la basse température, puis se dilate dans la chaleur. Une telle réaction chez une personne en bonne santé ne dure pas plus de 40 minutes.

Comment est une allergie au froid? Chez les personnes atteintes de ce type de réaction allergique, la basse température provoque:

  • larmoiement abondant;
  • éternuements / toux;
  • gonflement de la langue, du larynx, des lèvres, des sinus;
  • l'apparition de phoques et de cloques;
  • peau bleue;
  • maux de tête;
  • bruit dans les oreilles;
  • frissons;
  • vertiges;
  • crampes douces;
  • l'apparition de taches roses ou rouge vif.

À pied

L'urticaire froide se produit dans les membres inférieurs et a l'apparence d'éruptions cutanées (le plus souvent, l'allergie affecte les hanches et le mollet). De plus, la maladie est souvent diagnostiquée chez les femmes, ce qui est associé au port de jupes courtes pendant les périodes froides de l'année. Une allergie au froid sur les jambes ne peut se produire qu'après un contact direct des extrémités avec un allergène, et une température de +4 ou moins peut provoquer une réaction. En règle générale, les symptômes d'une réaction allergique sur les jambes sont:

  • douleur, inconfort dans les articulations des genoux;
  • dermatite, qui s'accompagne d'une petite éruption cutanée et d'une desquamation;
  • petites bulles sur la peau d'une couleur rose-rouge;
  • frissons, fièvre légère (rarement).

Causes des allergies au froid

Les experts disent que les allergies à la neige et au gel ne sont pas une maladie indépendante, mais seulement un symptôme de tout type de pathologie somatique. La probabilité de développer une urticaire froide augmente lorsqu'une autre maladie, caractérisée par une longue durée, peut affaiblir considérablement le corps humain. Dans ce cas, la cryoglobuline sert de stimulateur d'une réaction allergique et la basse température est le déclencheur.

Les causes des allergies au froid sont nombreuses - du rhume et des maladies infectieuses aux formes chroniques de pathologies, l'invasion parasitaire et la carence en vitamines, qui ont conduit à un affaiblissement de l'immunité. Les médecins appellent les facteurs suivants qui peuvent provoquer une réaction pathologique cutanée au froid:

  • boire des boissons ou des aliments très réfrigérés;
  • contact direct avec de l'eau froide (lors de la baignade dans les étangs en hiver, lors du nettoyage, etc.);
  • une personne quitte une pièce chaude dans un environnement venteux / froid.

Types d'allergies au froid

La réaction de la peau au froid n'est pas entièrement comprise, cependant, les spécialistes qui étudient ce phénomène le divisent en plusieurs types différents. Quels sont les types d'allergies au froid? Il existe deux principales variétés de la réaction pathologique:

  • héréditaire / familial (passe de manière autosomique dominante du parent à l'enfant et apparaît à un âge précoce);
  • acquis.

Il existe d'autres classifications de l'urticaire froide. Ainsi, les experts produisent:

  • allergie locale au froid (apparaissant dans une certaine zone limitée du corps);
  • avec une réaction retardée et immédiate au stimulus;
  • urticaire systémique (réaction pathologique sévère de type généralisé).

Traitement des allergies au froid

Ne choisissez pas indépendamment des mesures thérapeutiques pour lutter contre les allergies. Si des symptômes caractéristiques se manifestent, consultez un spécialiste qui, en tenant compte des résultats des tests, établira la source principale de la maladie et conseillera un traitement adéquat. Le traitement des allergies au froid est compliqué par la spécificité de l'allergène - il est toujours impossible de l'éviter. Les patients atteints d'urticaire froide subissent un traitement symptomatique avec des antihistaminiques.

Pommade contre les allergies au froid

Avec de faibles symptômes de la maladie, des agents externes sont utilisés - crèmes et onguents. Vous pouvez les acheter dans n'importe quelle pharmacie, l'essentiel est de vérifier la composition des médicaments, en privilégiant ceux à base de matières premières hypoallergéniques. La pommade des allergies au froid donne un effet après une journée d'utilisation, tandis que les symptômes désagréables de la pathologie disparaissent progressivement (sensation de brûlure, desquamation, démangeaisons, rougeurs, etc.). Les médecins recommandent qu'avec l'urticaire froide, faites attention à ces fonds:

  • Capuchon en peau;
  • Gistan H;
  • Crème ou vaporisateur de panthénol;
  • D-panthénol;
  • La Cree (peut être utilisée après la disparition des éruptions cutanées, pour empêcher leur réapparition).

Produits contre les allergies au froid

Pour pouvoir respirer librement et ne pas souffrir de manifestations d'allergies au froid telles que des éruptions cutanées rouges, des démangeaisons et des desquamations, les adultes doivent prendre des antihistaminiques pendant les périodes d'exacerbation. Grâce à leur action, il est possible d'éliminer rapidement les manifestations désagréables d'une réaction allergique. Les médicaments contre les allergies au froid efficaces et recherchés que vous pouvez boire dès les premiers signes de la maladie sont:

Traitement des allergies aux remèdes populaires contre le rhume

La médecine alternative peut être utilisée avec des antihistaminiques pour réduire l'intensité de la réaction allergique. Le traitement des allergies au froid peut inclure l'utilisation de légumes, de jus de plantes, de teintures, de décoctions, de frottements, de compresses, de pommades. Pour le traitement de l'urticaire froide, la graisse de blaireau est souvent utilisée, ce qui élimine efficacement les symptômes désagréables de la maladie. Le traitement des allergies au froid avec des remèdes populaires peut être effectué en utilisant de telles recettes:

  1. Récolte de légumes contre l'urticaire froide. Il est nécessaire de combiner en proportions égales des fleurs violettes, des racines de bardane et des feuilles de noyer. Après, versez 2 cuillères à soupe. l mélanger avec de l'eau bouillante (1 cuillère à soupe), laisser reposer une heure, puis filtrer. La dose quotidienne d'un remède contre les allergies doit être bu 3 fois.
  2. Jus de céleri. Préparez une boisson fraîche à partir de la racine de la plante et prenez-la trois fois par jour pour ½ cuillère à café. avant la nourriture.
  3. Teinture d'huile de bourgeons de pin contre les allergies au froid. Les jeunes pousses de pin (50 g) versent la même quantité d'huile végétale et infusent le mélange pendant 5 mois. Le produit résultant est facilement frotté dans le site de l'éruption 1-2 fois par jour.
  4. Bains de conifères. Les branches de pin doivent être bouillies dans de l'eau, puis versées dans un bain rempli. L'outil aidera à éliminer les symptômes de l'urticaire froide, s'il est pratiqué quotidiennement..
  5. Teinture d'huile d'herbes contre les allergies. Mélanger la même quantité de racines de bardane, de fleurs de calendula, d'herbes de chélidoine et de feuilles de menthe. Versez 10 g de produit avec de l'huile dans un rapport de 1: 2 et insistez pendant une journée. Maintenez la teinture dans un bain d'eau pendant 10 minutes, en remuant le contenu du récipient. À partir du moment où le produit est prêt, utilisez-le 3-4 fois par jour. Après environ 5-7 jours, la peau sera plus belle..

Prévention des allergies au froid

Les personnes qui ont au moins une fois rencontré cette réaction pathologique doivent constamment suivre des mesures préventives, car les maladies allergiques sont de nature chronique et ont tendance à se reproduire. La prévention des allergies au froid implique les règles suivantes:

  • Avant de sortir dans le froid, vous devriez essayer de couvrir autant de zones cutanées non protégées que possible avec vos vêtements (assurez-vous de porter des mitaines ou des gants, une écharpe, un chapeau);
  • utilisez une crème grasse pour le visage, les mains, le baume à lèvres;
  • portez une attention particulière au choix des vêtements chauds - préférez les modèles fabriqués à partir de matériaux naturels;
  • utiliser des gants en caoutchouc lors du nettoyage;
  • porter des vêtements d'extérieur avec une capuche - il protégera des vents.